Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

AUTOMOBILE

DaimlerChrysler conduit prudemment

12/10/2001

Trois ans, presque jour pour jour, après la fusion de l'allemand Daimler Benz et de l'américain Chrysler, le géant de l'automobile prend enfin la parole à travers une campagne corporate signée par l'agence Springer&Jacoby : « Answers for questions to come ». Pendant cette longue période de mutisme, DaimlerChrysler s'est d'abord employé, non sans mal, à rapprocher les cultures des deux groupes et à se recentrer sur son métier de base, en cédant Debitel (télécoms) et Adtranz (transports ferroviaires), et en entrant dans le capital de Mitsubishi et Hyundai.« Jusqu'ici, nous n'avions qu'une communication par marque, via notamment Mercedes, Chrysler, Jeep et Smart,explique Dominique Meites, directeur de la communication de DaimlerChrysler France.En fait, seuls l'achat d'espace et les campagnes de recrutement étaient gérés au niveau du groupe. Aujourd'hui, nous souhaitons faire connaître DaimlerChrysler, ses métiers et les nombreuses marques qui le composent. »

Innovation technologique

Avec Springer&Jacoby, agence du groupe et de Mercedes Benz basée à Hambourg (FCB travaillant pour Chrysler et Jeep), Daimler Chrysler a axé sa première campagne d'image sur son activité recherche et développement.« L'innovation technologique est essentielle sur un marché où prime le marketing de l'offre,justifie Dominique Meites.Les progrès nécessaires, en matière de pollution et de sécurité notamment, impliquent beaucoup de recherche et développement. »Le concept, somme toute classique, laissait toutefois de belles perspectives créatives. Malheureusement, le résultat, que l'on doit à l'équipe londonienne de Springer&Jacoby, est pour le moins décevant.

Une même campagne

Diffusé à compter du 9 octobre (à partir du 17 octobre en France), le premier visuel presse - une standardiste égrenant les noms des marques du groupe avec pour signature « Just call us DaimlerChrysler » - risque fort de passer inaperçu. Les autres visuels, sur les thèmes de la vision nocturne ou de la pile à combustible, qui seront visibles en France à partir de janvier (budget 2001-2002 d'environ 2,5 millions d'euros soit plus de 16 MF), ne devraient guère surprendre davantage. C'était peut-être le prix à payer pour imposer une même campagne à plus de cinquante pays.

Envoyer par mail un article

DaimlerChrysler conduit prudemment

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.