Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

ALIMENTATION

Valtero attaque Charal de front

26/10/2001

Le groupe Socopa lance sa propre marque de viande et change de stratégie en communiquant auprès du grand public.

Si nous n'avons pas communiqué avant, c'est parce que nous avons d'abord dû mener une profonde réorganisation du groupe »,annonce d'emblée Anne-Marie Ferrari, directrice marketing de Socopa, qui lance aujourd'hui la marque Valtero. Ce spécialiste de la production et de la distribution de viande, en proie à des difficultés, à l'instar de toute la filière bovine, peut quand même se targuer d'un chiffre d'affaires de 1,91 milliard d'euros (12,5 milliards de francs) en 2000, ce qui en fait le leader devant Charal. Très connue de la distribution, cette société qui commercialise pourtant cent cinquante références de boeuf, porc, veau et agneau, reste en revanche hors du champ du grand public.« Normal, puisque le groupe n'a jamais communiqué »,reconnaît Anne-Marie Ferrari. En changeant de stratégie, Socopa attaque de front Charal, seule marque du secteur à jouir d'une réelle notoriété. Et ce, d'autant plus que la campagne Valtero, orchestrée par l'agence Saatchi&Saatchi, s'annonce massive.

évocateur de terroir

Tout a commencé par la recherche d'un nom, le groupe ne souhaitant pas capitaliser le sigle Socopa, Société de conditionnement de produits alimentaires. Avec l'agence CB'A, le choix s'est finalement arrêté sur le nom Valtero, évocateur de terroir. L'agence a également travaillé les packagings et le logo.« L'identité est carrée, pour affirmer son côté statutaire, et rouge, pour l'origine carnée »,explique ainsi Anne-Marie Ferrari. Deux spots télévisés, qui seront diffusés à partir du 5 novembre, installeront le nom et la signature : « La viande a tant à vous donner ». Éric Guilloux, directeur général adjoint de Saatchi&Saatchi, affirme pouvoir imposer un discours« défendant la catégorie, en plus de la marque ».Les films, qui traitent avec humour de la relation créée autour de la viande,« l'un des rares moments de rassemblement de la famille, qui échappe par nature au snacking »,devraient les y aider.

Envoyer par mail un article

Valtero attaque Charal de front

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.