Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Entretien : Martial Stambouli

23/11/2001

Directeur de la communication de Maaf Assurances, Martial Stambouli commente le succès du conseiller Maaf qui anime les films publicitaires de l'assureur depuis deux ans.

Faire rire avec un produit complémentaire santé, n'est-ce pas un pari difficile ?

Martial Stambouli.Oui, mais ce n'est pas un pari isolé, c'est la ligne de fond de notre stratégie publicitaire, qui consiste à faire preuve d'humour dans un domaine aussi austère que l'assurance automobile, maison, santé... Nous y réussissons avec plus ou moins de succès selon les campagnes. En tout cas, c'est notre stratégie.

Le score de reconnaissance est fort. Qu'en est-il des retombées commerciales ?

M.S.Les mois de septembre et octobre ont été exceptionnels du point de vue de la commercialisation de ces complémentaires santé. En gros, on a une augmentation de l'ordre de 60 % par rapport aux mois antérieurs. Je pense que l'on peut attribuer ce succès au côté comique de la situation qui a joué sur l'impact de la publicité. Mais, ensuite, si les gens ont souscrit, c'est vraiment en raison de la nouveauté de l'offre.

La campagne vise à promouvoir un produit (Biorythm) dont le nom n'apparaît pas dans le film. Pourquoi ?

M.S.Dans un spot de trente secondes, on a intérêt à sélectionner ce qu'on cherche à faire passer, sinon, on éparpille l'attention de l'auditeur. Ce qui compte fondamentalement, c'est la notoriété de la marque et la mémorisation de Maaf Assurances. Il y avait beaucoup à expliquer : que c'était modulaire, que c'était satisfait ou remboursé, que c'était nouveau... Avec le nom, on alourdissait le message. Mais, cela dit, il n'y avait aucun inconvénient à signaler le nom.

Le conseiller Maaf est un homme surprenant qui surgit de nulle part au moment le plus propice. Qu'est-ce qui a présidé à la création de ce personnage ?

M.S.Le conseiller Maaf existe depuis deux ans. Ce n'est pas un homme derrière son bureau. On a préféré le présenter dans des situations non professionnelles pour travailler sur la dimension de proximité psychologique et affective. C'est un homme dans la force de l'âge, attentif, ouvert sur les autres et qui n'a pas l'air angoissé. Il bénéficie d'une certaine notoriété en post-test, mais en même temps sa présence n'est pas énorme dans les spots, il n'est pas non plus emblématique.

Quelles seront les prochaines aventures du conseiller Maaf ?

M.S.Depuis le 27 octobre, nous évoquons le véhicule de remplacement - « dépanné ou remplacé » - Mobi Maaf à deux euros, une offre de service complémentaire à une assurance auto. Et là, le conseiller Maaf apparaît encore.

Entretien : Sophie Proust

Envoyer par mail un article

Entretien : Martial Stambouli

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.