Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Olivier Fayard

09/05/1998

Cette vague de publicité joue un rôle tactique dans la communication de Club Med, explique Olivier Fayard, directeur de la publicité et des promotions.

Quels étaient les objectifs de cette campagne d'affichage, qui sort des standards habituels du Club? Olivier Fayard. Elle était d'abord destinée à conquérir de nouveaux clients ou des clients occasionnels. Nous nous sommes aperçus que pour eux, l'idée d'aller au Club se heurte à deux obstacles, le prix et l'accès physique. J'entends par ce second point qu'ils ne savent pas exactement où et comment on peut acheter des séjours. Dans leur esprit, c'est compliqué d'acheter par les agences Havas Voyages ou Club Med. Cette campagne lance à la fois le numéro Azur où une hôtesse de vente prend directement les commandes, le catalogue et trois prix, qui ne sont pas des promotions occasionnelles mais des prix normaux. Nous avons mis en avant la Turquie, le Maroc et la Tunisie qui font partie de nos best-sellers. L'objectif est de prouver que le Club ne coûte pas forcément cher et que les réservations s'effectuent simplement. Allez-vous poursuivre longtemps dans ce type de communication? O.F. Nous avons déjà fait une deuxième vague d'affichage et de radio sur le même principe et il est probable qu'il y en aura une troisième d'ici à l'été. Jusqu'à la fin de l'exercice 1998, c'est-à-dire en octobre, nous continuerons de mettre l'accent sur le prix. 1998 est une année de transition. En publicité, nous venons de choisir Publicis Conseil pour le monde. Il faudra quelques mois pour que chaque patron de pays ait en face de lui une agence Publicis. La France sera bien entendu le pays leader. L'achat d'espace reste géré par Concerto Media. Votre budget de communication va-t-il augmenter? O.F. C'est chose faite. Nous avons investi beaucoup plus tôt que d'habitude dans la saison. Pour Philippe Bourguignon, la publicité est primordiale, surtout dans le cadre d'un dispositif de relance du Club Med. Entretien : C.G.-D.

Envoyer par mail un article

Olivier Fayard

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies