Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Tokyovision

04/01/2002

Le Palais de Tokyo, site de création contemporaine, ouvrira ses portes le 19 janvier. Dirigé par Nicolas Bourriaud et Jérôme Sans, ce lieu de ressources et d'échanges est un concept unique en son genre.

Nous voulons être une ''factory'', un lieu de prospective qui fonctionne dans un esprit alternatif et qui sorte de la standardisation de la profession. »D'emblée, Nicolas Bourriaud et Jérôme Sans tiennent à se démarquer. Les codirecteurs du nouveau site de création contemporaine installé dans l'aile ouest du Palais de Tokyo, qui ouvrira ses portes le 19 janvier 2002, affichent haut et fort l'ambition de décloisonner la scène artistique française.« Nous voulons en faire un laboratoire des cultures émergentes liées aux arts plastiques mais aussi à la mode, au design ou encore à l'architecture. »

Projet de télévision

Le pari est audacieux. L'équipe du nouveau site dispose pour cela d'un espace d'exception : 8 700 m2, dont 5 000 m2 ouverts au public et 3 500 m2 dédiés aux expositions. Elle parie également sur des horaires d'ouverture inédits (12 h/24 h)« afin de s'inscrire dans les heures de vie des gens, comme le font déjà le théâtre ou le cinéma ».Parmi la vingtaine d'artistes invités à inaugurer l'espace, à noter l'exposition des oeuvres de Michel Majerus dont les immenses muraux s'inspirent du packaging et celle de Gunilla Klingberg, qui crée des mandalas avec des logos de supermarchés.

Au-delà de ces clins d'oeil, le site d'art contemporain, résolument ouvert sur l'extérieur, invite les publicitaires à s'approprier ce lieu d'expérimentation.« Nous sommes ouverts à toute utilisation du bâtiment pourvu qu'il soit créatif », note Jérôme Sans. L'agence BETC Euro RSCG ne s'en est pas privée en réalisant une séance de prises de vue en mai dernier, pour la campagne de lancement d'Orange.

Au-delà de l'utilisation du site, les publicitaires auront aussi la possibilité de trouver, en un seul lieu, une nourriture culturelle que ses directeurs promettent foisonnante.« C'est, entre autres choses, un endroit idéal pour dénicher de nouveaux réalisateurs », suggère Nicolas Bourriaud qui évoque le projet TokyoTV, une grille de programmes conçus par vingt-cinq artistes internationaux et produits par Première Heure.

Reste enfin la librairie « prospective et interdisciplinaire », forte d'une centaine de magazines internationaux, qui ne devrait pas laisser indifférents les créatifs de tout poil en quête d'idées neuves. Les autres pourront toujours se contenter d'un dîner au restaurant du site voué à devenir un haut lieu branché de la vie parisienne.

Envoyer par mail un article

Tokyovision

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies