Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

... Arran Bowyn

04/01/2002

Diplômé de l'Université de New York et du Saint Martin's College de Londres, Arran Bowyn, vingt-sept ans, s'est initié tout seul à la réalisation en tournant des clips de musique arabe en Égypte. Ses pérégrinations l'ont mené jusqu'en Amérique du Sud, avant un retour à Los Angeles où il s'est fait la main sur deux fausses publicités. Installé maintenant à Londres, cet Anglo-Américain boulimique de travail vient de signer en exclusivité avec Hamster en France. Parmi ses références, il cite Bernardo Bertolucci et Stanley Kubrick, mais aussi Tim Burton et Spike Jones « pour leur humour ». Mais quand on compare ses images à celles de David Fincher, il répond crânement : « Il est trop jeune pour être un modèle. »

J'ai tourné cette fausse publicité pour donner un aperçu de ce que je savais faire. Cela me semblait un exercice plus intéressant qu'un court métrage. Nike me sert de prétexte pour montrer la chaussure comme une extension du corps humain, à travers l'image de l'athlète qui fait la course avec un étalon noir. Nous avons trouvé le stade dans la vallée de San Fernando, en Californie. Je voulais une atmosphère d'arène romaine. Nous avions deux chevaux, qui devaient être échauffés à 7 heures du matin pour profiter au maximum du soleil. Évidemment, lorsque tout a été prêt, il y avait toujours un nuage qui apparaissait... Au départ, je voulais une panthère noire, mais l'assurance coûtait trop cher. »

Fausse publicité Nike, autoproduite, 2001

Pour l'atmosphère de ce clip, j'ai pensé au cinéma muet, àNosferatuou aux premiers films de Fritz Lang. Je voulais représenter une marionnette en forme de squelette qui prend vie, puis transmet sa vie à une jeune fille qui se met à bouger comme une automate. Le spécialiste des effets spéciaux, Duncan Horn, a fait des prouesses. Le trouvant trop bizarre, MTV a refusé de passer ce clip. »

Clip pour Robert Miles, production Therapy, 2001

C'est encore une fausse publicité pour une marque de skates de Los Angeles. J'ai interviewé un garçon qui traînait dans la rue et je l'ai fait parler de sa vie, de ses rencontres. J'ai visé l'ultraréalisme, le style documentaire en vidéo digitale, qui plonge le public au coeur de l'action. »

Fausse publicité World Industries, autoproduite, 2001

Envoyer par mail un article

... Arran Bowyn

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.