Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Informatique

Apple remet à plat l'ordinateur individuel

18/01/2002

Avec son nouvel iMac à écran plat, Apple crée une nouvelle fois l'événement dans le monde de l'informatique. La firme à la pomme parie sur l'utilisation ludique de l'ordinateur pour stimuler un marché atone.

Je veux lancer un big bang marketing. »Arrivé le jour même du MacWorld de San Francisco où Steve Jobs, président d'Apple, a lancé le nouvel iMac, Pascal Cagni, vice-président Europe, Moyen-Orient et Afrique du groupe, présentait jeudi 10 janvier à la presse française le dernier-né de la marque à la pomme lors d'une conférence organisée au musée d'Art moderne à Paris. L'iMac a de fait un look avant-gardiste. Tout surprend : le socle blanc en forme de demi-sphère contenant l'unité centrale, la minceur de l'écran plat de 15 pouces et le bras articulé qui évoque une lampe. Le nouvel iMac est aux antipodes de l'informatique de bureau. Jonathan Ive, designer d'Apple, s'est une nouvelle fois démarqué de la concurrence. Il signe, selon Steve Jobs,« l'arrêt de mort du tube cathodique ».Cette « machine à vivre » accueille et combine les applications numériques dont raffolent le grand public et les professionnels du graphisme : téléchargement et retouche de photographies ou de vidéos, lecture et impression de CD ou de DVD, écoute de musique, connexion au Net, etc. Comme l'utilisation ludique exige une technologie sophistiquée, le dernier iMac possède un processeur cadencé à 700 ou 800 MHz. Au passage, Apple signale que son dernier produit est compatible avec les logiciels de Microsoft. La hache de guerre est enterrée.

Ce positionnement sur les loisirs se retrouve dans la communication internationale, qui sera visible à la mi-février, soit peu de temps après la commercialisation des premiers ordinateurs.« L'agence TBWA Chiat Day a concentré tous ses efforts sur le produit iMac et sur iPhoto, une application réellement innovante, qui transforme l'ordinateur en photothèque géante »,précise Pascal Cagni. La signature « Think different », qui date de 1998, est conservée. Par son ampleur, cette nouvelle campagne du constructeur informatique est identique à celle du lancement des premiers iMac il y a quatre ans. Apple investit 100 millions d'euros dans le monde, dont 6 millions rien que pour la France. Les médias sélectionnés sont les mêmes. Après une période de « buzz » (rumeurs orchestrées) et de relations presse, le constructeur mise sur la télévision, l'affichage et les insertions dans la presse.« Le design est l'ADN du groupe,commente Pascal Cagni.Et le marketing, un souci constant. Deux à trois pour cent du chiffre d'affaires sont investis chaque année dans la communication. »

Innover pour croître

Pour assurer le succès commercial du nouvel iMac, Apple a resserré sa gamme de prix.« Le groupe a fait un effort considérable,insiste Pascal Cagni.La fourchette de prix va de 1 599 euros à 2 199 euros. »Le vice-président Europe, Moyen-Orient et Afrique reste cependant discret sur ses objectifs de vente. Il se dit seulement persuadé que l'innovation, alliée à un positionnement moyen de gamme, favorisera la croissance. Même si le cabinet IDC anticipe une stagnation du marché de la micro-informatique en 2002.

Envoyer par mail un article

Apple remet à plat l'ordinateur individuel

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies