Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Gini : Aphrodisiaque

01/02/2002

La boisson gazeuse au goût étrange explore, depuis ses débuts, la sensualité et le sexe, des délires psychédéliques des années soixante-dix aux couples en crise, en passant par l'amour à trois...

L'été 2002 devrait être marqué par une vague de chaleur : Gini fera son grand retour en télévision en juin prochain, avec un film« très sensuel », annonce-t-on chez Schweppes France. Un changement de ton après la dernière campagne d'affichage, signée Jean&Montmarin, qui montrait l'été dernier des couples peu affriolants. Avachis devant la télévision, ou écroulés dans leur lit, avec bigoudis pour madame et débardeur douteux pour monsieur, les tourtereaux avaient l'air de s'ennuyer ferme. « À quand remonte votre dernier Gini ? », demandait l'accroche des visuels, qui marquaient un renouveau publicitaire, après le film de l'agence belge GV Company, diffusé depuis 1997.« Nous souhaitons ancrer la marque dans le présent,explique Olivier Boccara, chef de groupe boissons gazeuses chez Schweppes France.Gini a une bonne image auprès des consommateurs, mais restait trop marquée années quatre-vingt. »D'où cette variation sur un thème cher à la marque : la sensualité.« Le sexe a été utilisé jusqu'à l'overdose récemment,note Patrick Lara, responsable du développement chez Jean&Montmarin et consultant sur Gini.Nous avons cherché à aborder le sujet avec humour, en montrant l'ennui qui découle du manque de rapports sexuels. »

Jusqu'alors, les protagonistes des publicités Gini ne s'étaient pas signalés par leur abstinence. La cassette historique de la marque fait figure d'instantané des comportements sexuels au fil des décennies. En 1972, la boisson gazeuse au goût amer lance ses premières campagnes, signées Havas. On nage en plein délire : dans le premier spot, un homme en voiture traverse un paysage onirique et aperçoit des beautés seventies, qui s'évanouissent pour laisser place à une bouteille de Gini. Hallucination encore pour la deuxième campagne, toujours d'Havas, où un homme et une femme s'enlacent en apesanteur, après avoir bu la boisson pétillante. Si l'amour commence à s'imposer comme thème récurrent, le slogan capitalise sur la saveur particulière de la boisson citronnée : « Un goût étrange venu d'ailleurs ».

Le sommet de la communication hallucinogène culmine avec les films dans lesquels le boxeur Carlos Monzon chevauche en maillot de bain un étalon dans le désert, entouré de femmes nues sortant des dunes. Il s'allonge, saisit une bouteille érectile sortant du sable, le tout sur une musique propice à la consommation de substances illicites. Il fallait bien cela pour séduire la génération post-soixante-huitarde, avide d'expériences...

Les années Gainsbarre

Vient le début des années quatre-vingt, où le spectre du sida est encore loin et la sexualité toujours aussi débridée. Vive le triolisme! avec le fameux spot chanté par Gainsbarre, où Pierre Cosso, échappé deLa Boum, partage sans complexe sa fiancée avec un adonis. Signé « Gini, je t'aime » et conçu par DMMB Belgique, le spot est celui qui a le plus marqué les esprits.

En 1989, Gini est racheté à Procter&Gamble par Cadbury Schweppes. Le registre de l'amour torride prend des allures plus raisonnables. L'amour à plusieurs a fait long feu : c'est à deux que se construisent les histoires Gini. Dans le film imaginé alors par DDB, c'est dans un bar d'Amérique latine que les séduisants protagonistes se rencontrent. Pas besoin de discuter des heures, ils se ruent à l'extérieur et s'embrassent à pleine bouche. « Gini n'apaise que la soif », précise la signature. Le film de 1997, réalisé par l'agence belge GV Company, réédite l'idée du coup de foudre, cette fois dans un avion. Le spot de juin prochain devrait donc reprendre le flambeau, si possible dans la lignée de la grande tradition Gini période Gainsbourg, promet Olivier Boccara. On en frémit d'avance.

Envoyer par mail un article

Gini : Aphrodisiaque

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.