Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

SERVICES

À La Poste, la nouvelle vedette, c'est le client

08/02/2002

Les services financiers de La Poste lancent une saga avec Louis XIV DDB pour insister sur leur compétence. En vedettes, un ange gardien... et le client.

Personne d'autre que lui ne semble mieux vous connaître. Il vous observe, attendri, et sait déceler vos moindres besoins. C'est le nouvel ange gardien de La Poste et il est incarné par Jean-Hugues Anglade. Dans le dernier spot TV des services financiers du groupe, diffusé à partir du 8 février, l'acteur est un peu la conscience de Julien, un joyeux drille que l'on découvre avec une bande de copains dans un café, insouciant... jusqu'à ce que son regard croise dans la rue une charmante future maman. « Pour tous vos projets, même ceux que vous ne connaissez pas encore... », conclut le spot qui fait la promotion de GMO, le produit d'assurance-vie de La Poste. Signé Louis XIV DDB, ce film est produit par Cake et réalisé par Jean-Baptiste Leonetti.« Avec ce spot, nous souhaitons franchir une nouvelle étape après une saga qui a remarquablement fonctionné ces cinq dernières années mais qui risquait, à force, d'amoindrir la lisibilité de notre gamme de produits »,explique Patrick Werner, directeur général délégué, chargé des activités financières et du réseau grand public.

Reprise des codes du film institutionnel

Jugés un peu trop populaires, pas assez modernes, et donc un peu décalés par rapport au nouveau film institutionnel de La Poste, signé BDDP&Fils, les précédents spots de l'Agence virtuelle cèdent donc la place à cette nouvelle communication, mais« sans rupture »,insiste Patrick Werner.« Nous avons capitalisé sur la campagne passée et repris les codes du film institutionnel : la signature(« Ce que l'avenir vous promet, La Poste vous l'apporte »)et la musique(Life on Marsde David Bowie).Mais le but est désormais d'accroître la personnalisation des relations de la Poste avec ses clients »,précise Bertrand Suchet, directeur de création de Louis XIV DDB, qui annonce une nouvelle saga. D'autres spots (et d'autres vedettes) devraient suivre en mars sur le crédit immobilier puis en avril et juin, pour un budget total de 15 millions d'euros sur l'année, dont 2 millions pour la première vague de février.

Envoyer par mail un article

À La Poste, la nouvelle vedette, c'est le client

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.