Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Le design puissance 500

01/03/2002

Le Collectif 500, lancé par David Nitlich, PDG de l'agence Cent Degrés, appelle les designers à se mobiliser autour de la future Cité de la mode et de la création.

Lorsque David Nitlich, le PDG de l'agence de design Cent Degrés, a appris que sa profession n'était pas impliquée dans la création d'une future Cité de la mode et du design, son sang n'a fait qu'un tour. Le projet, lancé par le secrétariat d'État à l'Industrie et destiné à promouvoir les métiers de la création, n'implique effectivement que l'Institut français de la mode (IFM) et Valorisation de l'innovation dans l'ameublement (VIA). Mais aucun spécialiste du graphisme, du packaging ou de l'architecture commerciale n'est représenté.

Aussi, le 11 février, a-t-il lancé avec Philippe Comte, de l'agence Guliver Design, un appel à signatures baptisé Collectif 500.« L'objectif est de récolter jusqu'à cinq cents signatures de professionnels s'engageant à soutenir le projet moralement et financièrement,explique David Nitlich.Cette démarche n'est pas polémique, mais constructive. La représentativité de tous les métiers du design est un gage de réussite. »

En quelques jours, près d'une centaine de signataires ont apporté leur soutien en ligne(1). Parmi eux, on trouve beaucoup de designers de studios intégrés. Gilles Eeckhoudt, responsable du département design de Delsey, en fait partie. Sur le Net, il écrit :« Parce que limiter l'image de la création à la mode et au mobilier ne ferait que diaboliser une fois de plus les doux rêveurs que nous sommes auprès des industriels, vous avez mon soutien total. »Quelques agences ont également répondu à l'appel, telles Brownksdp, Prinzdesign, Raison pure, etc.« Il manque encore les grands du secteur,reconnaît David Nitlich.Mais ce premier pas est important, car les professionnels du design n'ont pas pour habitude de se mobiliser de façon collective. »

Vers l'étude d'un projet global

Le premier bilan est satisfaisant, d'autant que David Nitlich a obtenu, au nom du Collectif 500, un rendez-vous avec le secrétariat d'État à l'Industrie, début mars. L'un des concepteurs du projet de Cité de la mode et du design, Pascal Morand, directeur général de l'IFM, se dit prêt à concevoir« un projet global ». « La création et le design sont des acteurs du développement de l'économie française,déclare-t-il.Il n'est pas question de se limiter. »Le Collectif 500 n'arrive donc pas trop tard dans la négociation. La future Cité n'est qu'à l'état d'ébauche : il n'y a ni lieu précis ni budget alloué, même si la mairie de Paris et la région Île-de-France sont parties prenantes. Idem pour le nom, toujours à l'étude : certains penchent pour Cité de la mode et du design, alors que d'autres préfèrent Centre français de la création et du design. Il est temps que les professionnels du « branding » se manifestent...

(1) http://195.68.45.227/ collectif500/index.htm

Envoyer par mail un article

Le design puissance 500

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.