Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Feu l'affiche politique

15/03/2002

Le musée d'Histoire contemporaine présentera, du 21 mars au 15 juin à l'Hôtel des Invalides à Paris, une exposition consacrée à Jules Grandjouan, le créateur de l'affiche politique. Une petite bouffée d'oxygène en ces temps de débats politiques plutôt soporifiques.

Portraits en pied ou rapprochés sur fonds neutres, sourires de rigueur et slogans consternants... En cette période électorale, les graphistes et créatifs frustrés pourront toujours se replier à l'Hôtel des Invalides, à Paris, pour y admirer les oeuvres du créateur de l'affiche politique illustrée, Jules Grandjouan. Du 21 mars au 15 juin, le musée d'Histoire contemporaine rend hommage à la partie militante de l'oeuvre de cet artiste nantais, né en 1875 et décédé en 1968, en présentant cent cinquante pièces rares, dont un nombre important de dessins originaux.

Anarcho-syndicaliste, puis communiste avant de prendre ses distances avec le PCF, Jules Grandjouan offre au musée l'occasion de retracer les débuts de l'affiche illustrée. Alors que les années 1880-1900 ont fait exploser l'affiche publicitaire sous l'impulsion des Toulouse-Lautrec, Pal ou Jossot, l'affiche politique se résumait encore, au début du xxe siècle, à d'austères libelles sans images. Seuls des journaux militants diffusaient des affiches illustrées pour leur propre publicité.

Éducation populaire par l'image

Jules Grandjouan y a d'ailleurs largement collaboré, avec notamment une superbe affiche pour le quotidienLa Révolution, datée de 1906, montrant le peuple gravissant une montagne au sommet de laquelle trône un coffre-fort, symbole du capitalisme.« Il invente alors une nouvelle composition adaptée au regard du passant, dont les yeux se portent du bas vers le haut et de la droite vers la gauche. C'est l'image en diagonale qui sera largement reprise par la suite »,commente Fabienne Dumont, responsable du fonds d'affiches au musée d'Histoire contemporaine et commissaire de l'exposition.

Les partis et syndicats de gauche, sensibles à une éducation populaire par l'image, y viendront à leur tour. Et c'est bien sûr Jules Grandjouan, le plus radical des illustrateurs de l'époque, qui inaugure le mouvement avec une affiche de 1908 pour l'Union des syndicats ouvriers de la Seine. Steinlen et Jossot, entre autres, contribueront avec lui à la foisonnante production d'affiches politiques, de la Belle Époque aux Années folles, avec des symboles devenus emblématiques : le capitaliste gras et cynique, la pieuvre inspirée de l'hydre des mythes antiques, l'homme hirsute au couteau entre les dents et l'utilisation de logos (les deux mains serrées, la croix gammée, etc.). Évidemment, depuis, la vie politique s'est quelque peu policée...

Envoyer par mail un article

Feu l'affiche politique

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.