Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Le prix de l'exigence

12/04/2002

Sur les trois mille campagnes envoyées au Club des directeurs artistiques, dix-sept, présentées dans les pages suivantes, ont obtenu un premier prix. Un palmarès très sélectif, d'où émerge Ikea.

S'il y avait eu un Grand Prix, elle l'aurait sans doute remporté : la campagne Ikea, conçue par Leagas Delaney Paris Centre, est la grande gagnante du Club des DA 2001. Elle repart avec les premiers prix Cinéma et Télévision, devançant largement les deuxièmes prix, à savoir « L'Engueulade » d'Aides (TBWA\Paris, catégorie Cinéma) et « Intimea » de Rogé Cavaillès (Callegari Berville Grey, catégorie Télévision).

Malgré l'unanimité des jurés autour de l'irrévérencieuse campagne Ikea, Olivier Altmann, nouveau président du Club, a décidé de supprimer le traditionnel Grand Prix.« Je trouvais ce principe contestable,explique le directeur de la création de BDDP&Fils.Il n'est ni très sain ni très logique de comparer un spot TV avec une annonce presse, un mailing avec un message radio, etc. Aucun des clubs des DA étrangers n'attribue de Grand Prix, je ne vois pas l'intérêt d'une exception française en la matière. Le Grand Prix avait tendance à occulter les premiers prix, ce qui n'était pas très juste... »

Un aperçu de Cannes

Leagas Delaney Paris Centre s'impose en tout cas comme l'une des stars du palmarès : son annonce Adidas a remporté le premier prix en Presse quotidienne. Young&Rubicam et Devarrieuxvillaret tirent également leur épingle du jeu : la première a obtenu les premiers prix Affichettes PLV pour Quick et Annonces isolées pour Suchard. La seconde a été primée pour sa campagne Eram, déjà lauréate du Grand Prix de l'affichage, et ici premier prix Campagne d'affichage, et pour les visuels Bocage, distingués en presse magazine au titre des Campagnes complètes.

Au final, le palmarès a été placé, selon Olivier Altmann, sous le signe de l'exigence. Sur 3 000 envois, 458 campagnes ont été retenues, et 17premiers prix décernés :« Dans certaines catégories, comme Internet, le jury n'a pas attribué de premier prix,souligne-t-il.En Illustration, nous n'avons remis que des mentions, alors que nous inaugurions cette nouvelle catégorie. »Pour lui, le palmarès« rend bien compte des chances françaises à Cannes ». En attendant, il réfléchit à la création d'une catégorie Étudiants pour repérer les créatifs prometteurs : dans ce cas, les élèves des écoles de publicité pourraient présenter leurs travaux dès l'an prochain.

Envoyer par mail un article

Le prix de l'exigence

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.