Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

COMMUNICATION FINANCIÈRE

Sicovam sort de sa tour d'ivoire

29/05/1998

Avec son graphisme à mi-chemin entre Mirò et Niki de Saint-Phalle, le nouveau rapport annuel de la société Sicovam, réalisé par Printel, ne devrait guère laisser indifférent dans le monde très austère de la finance. Un effort de communication a priori incongru pour une société connue de quelques initiés et ne comptant guère plus de sept cents clients, plus attachés à la rigueur des chiffres qu'à l'esthétique de leur présentation. Mais l'ex-Société interprofessionnelle de compensation des valeurs mobilières, créée en 1949 par les établissements financiers français, ne se contente plus d'être un coffre-fort de titres. Elle gère au quotidien la plupart des transactions effectuées en Bourse ou hors Bourse, notamment sur les titres détenus par les quelque cinq à six millions d'actionnaires individuels français. De plus, avec la dématérialisation des valeurs au milieu des années quatre-vingt, la Sicovam a développé des produits informatiques performants dont le dernier en date, le RGV (Règlement de livraison de titres à grande vitesse en euros), la fait entrer de plain-pied sur le marché européen. Afin d'émerger aux côtés des centrales de «clearing» internationales comme Cedel et Euroclear, Sicovam a choisi de se distinguer.

Communication décalée

Quasi inexistante il y a encore deux ans, sa communication, impulsée par sa nouvelle directrice de la communication Nathalie Renard, adopte clairement un ton plutôt décalé.«L'objectif est de sortir de notre tour d'ivoire en construisant une image autour des valeurs de mobilité, de couleurs et d'abstraction et en évitant un jargon trop technique afin d'amorcer une véritable démarche marketing auprès d'un public certes spé- cialisé, mais lui-même souvent perdu face à des expressions comme colatéralisation, irrévocabilité ou PLC, PLI, PLO»,explique Nathalie Renard qui dispose d'un budget de 6millions de francs essentiellement consacré à l'organisation d'événements, à l'édition - dont le rapport annuel - et à des salons internationaux.

Envoyer par mail un article

Sicovam sort de sa tour d'ivoire

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.