Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

SPORT

Les challenges de l'athlétisme

21/06/2002

Avec les Championnats du monde qui se disputeront en 2003 en France, l'athlétisme peut saisir une véritable opportunité de développement.

Les échéances se rapprochent pour l'athlétisme français. Vendredi 5 juillet se disputera le Meeting de Paris, que la Fédération française d'athlétisme (FFA) souhaite le plus grand de la planète. Et dans un an, fin août 2003, ce sont les Championnats du monde qui se tiendront en France. Deux événements majeurs aux enjeux stratégiques pour les dirigeants de l'athlétisme national.« Les Championnats du monde offriront une exposition très importante,confirme Odile Lesage, directrice de la communication de la fédération.Quant au Meeting de Paris, nous voudrions en faire notre Roland-Garros annuel. »

Pour atteindre ces objectifs, le Meeting de Paris, qui a lieu depuis 1999 au Stade de France, est doté d'un budget de 2,5 millions d'euros (dont un quart est apporté par Gaz de France), l'un des plus importants de la Golden League, qui réunit les sept principales épreuves mondiales.

4,5 milliards de téléspectateurs

Mais, pour Gérard Rousselle, le président du Meeting, c'est surtout la qualité du plateau qui importe.« Pour réaliser le meilleur Meeting du monde, il faut les meilleures confrontations sportives, mais aussi la couverture TV, les spectateurs et le spectacle »,explique-t-il.

L'autre objectif de l'athlétisme est fixé à août 2003, date des Championnats du monde. L'événement est organisé par un Groupement d'intérêt public (GIP) qui réunit notamment la fédération, l'État et des collectivités locales. Le Mondial de Paris devrait être regardé par 4,5 milliards de téléspectateurs. Son budget dépasse les 56,8 millions d'euros, dont 18 provenant directement du sponsoring. La RATP et la Caisse d'épargne sont les deux premiers partenaires nationaux.

Le service marketing du GIP compte également commercialiser les 150loges du Stade de France entre 25 000 et 100 000euros. Laurence Lachmann, directrice marketing et ventes du GIP, espère que la dernière défaite des Bleus lors de la Coupe du monde de football incitera certains annonceurs du ballon rond à se tourner vers l'athlétisme.« On voit déjà venir des entreprises qui recherchent d'autres valeurs que celles du football »,affirme-t-elle.« Il va y avoir un rééquilibrage entre le football et les autres sports »,ajoute Gérard Rousselle.

Des médailles françaises pour mieux séduire

« L'athlétisme tient une chance historique de se relancer grâce aux Mondiaux de 2003,estime Gilles Dumas, directeur général de SportLab.Il a par ailleurs les moyens de réussir. »Reste à la nouvelle génération d'athlètes français -Muriel Hurtis, Medhi Baala, Romain Mesnil, etc.- à décrocher des médailles.

Envoyer par mail un article

Les challenges de l'athlétisme

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.