Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Interview : Stéphanie Courtois

21/06/2002

Stéphanie Courtois, chef de groupe des eaux gazeuses chez Perrier Vittel, détaille le succès de la saga.

Pourquoi êtes-vous revenus au principe du T-shirt, qui date de l'avant-dernière campagne ?

Stéphanie Courtois.Parce que nous avions eu, de 1998 à 2000, de très bons scores d'impact et d'agrément. En revanche, nous ressentions un peu d'usure en interne. En 2001, l'agence Ogilvy a proposé le concept « Refroidissement de la planète », qui a obtenu des scores d'impact comparables aux précédents mais un agrément légèrement plus faible à cause de la femme en string. Aujourd'hui, nous revenons sur le côté irrésistible du produit.

Les nouvelles créations vont d'ET à Thierry Ardisson. En quoi sont-elles pertinentes par rapport à la stratégie de Perrier ?

S.C.Perrier travaille depuis longtemps avec des personnalités. Dans les années soixante-dix, nous avions utilisé des créations de Salvador Dali et d'Andy Warhol. ET a récolté les meilleurs scores d'agrément de la dernière campagne d'affichage, car c'est un personnage consensuel.Le Prisonnierparle davantage aux CSP +. L'impertinence de Thierry Ardisson correspond bien à la personnalité de Perrier. Il ne s'agit pas seulement d'être branché, mais de montrer que le produit fait envie même aux vedettes.

Le visuel d'Ardisson était particulièrement opportun, Milla Jovovitch lui ayant réellement lancé son verre à la figure, sur le plateau de Tout le monde en parle !

S.C.En fait, la création existait avant. Mais nous avions plusieurs personnalités au choix pour le T-shirt. Thierry Ardisson est le seul à avoir tout de suite joué le jeu.

Quels sont les résultats sur les ventes de la dernière campagne d'affichage ?

S.C.En ce moment, le marché des eaux gazeuses est moins dynamique que celui des eaux plates. L'an dernier, nous stabilisions notre part de marché. Cette année, nous avons gagné 0,5 point entre juin 2001 et mai 2002. Mais il est difficile d'attribuer ces résultats à cette campagne d'affichage, car nous étions en télévision l'an dernier à la même époque, avec le spot « La Momie » et Roland-Garros.

Quels sont les projets pour cet été ?

S.C.Nous arrivons en télévision avec trois films sur la nouveauté Perrier Fluo. Il s'agit d'une boisson située à mi-chemin entre le soft drink et l'eau aromatisée. Elle s'adresse aux 20-35ans, qui recherchent un goût plus sucré que le Perrier. Trois vagues d'affichage assureront la présence à l'esprit de la marque avec de nouveaux visuels T-shirts.

Propos recueillis par Hélène Huteau

Envoyer par mail un article

Interview : Stéphanie Courtois

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.