Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Haro sur les fausses pubs !

30/08/2002

Devant la confusion créée par les envois de campagnes fantômes au Festival de la publicité à Cannes, certains créatifs proposent de créer une catégorie à part pour les fausses pubs. Une fausse bonne idée ?

Pour les créatifs, gagner un Lion à Cannes s'apparente à la quête du Graal. Certains sont prêts à tout pour figurer dans la sélection cannoise. Y compris à inscrire de fausses publicités. Malgré la vigilance des organisateurs du Festival, deux campagnes fantômes ont réussi cette année à passer à travers les mailles du filet. La première, une annonce brésilienne de DPZ Propaganda pour le lubrifiant KY de Johnson&Johnson, a même réussi à décrocher deux Lions d'or dans les catégories Presse et Cyber. Jusqu'à ce que l'on découvre que l'agence ne gérait même pas le budget... Deux jeunes créatifs avaient, semble-t-il, envoyé leurs travaux de leur propre chef, sans en avertir leur direction. Autre cas de figure, celui de l'organisation Médecins sans frontières, qui s'est émue du fait que deux des trois annonces presse inscrites à Cannes par l'agence brésilienne Giovanni FCB n'avaient pas reçu son aval.

Endiguer la pratique des « scam ads »

Afin d'endiguer la pratique des « scam ads » (publicités bidon), appelées aussi « ghost advertisings » (publicités fantômes), certains créatifs ont suggéré à l'organisation du Festival de créer une catégorie à part pour les fausses publicités.« C'est ridicule,estime Christophe Coffre, vice-président en charge de la création de Leo Burnett Paris.Une pub, c'est un discours à tenir à un moment donné, pour un produit donné et un client donné. »Une opinion partagée par Erik Vervroegen, directeur de création de TBWA\Paris.« Organiser une catégorie fausses pubs revient à leur donner une légitimité,estime-t-il.Pour moi, cela n'a aucun intérêt. Une publicité sans contraintes, ça devient de l'art, et c'est un autre métier. »

Les organisateurs du Festival ont d'ailleurs rejeté sans appel la proposition. Selon eux, la pratique des publicités fantômes ne peut que décliner.« Les récentes expériences ont montré que les clients comme les journalistes sont de plus en plus vigilants,notent-ils.Nous croyons fermement que la publicité négative qui entoure ceux qui inscrivent des "scam ads" encouragera, sur le long terme, un contrôle accru des dirigeants d'agence. »De quoi donner des frissons aux créatifs un peu trop avides de gloire.

Envoyer par mail un article

Haro sur les fausses pubs !

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.