Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

... Renaud Roullet

04/10/2002

Renaud Roullet, trente ans, a fait une entrée en fanfare dans le monde de la 3D avec son court-métrage de fin d'études, Lucie,couronné d'une demi-douzaine de prix et diffusé sur Canal +. Diplômé de l'académie de sculpture Émile Cohl à Lyon, il a évolué vers l'image de synthèse en intégrant l'école Supinfocom. « Pour moi, la 3D est dans le prolongement de la sculpture, car il faut aussi soigner les volumes et les mouvements »,explique-t-il. Représenté par Plein Soleil, il vient de réaliser six films en rafale pour TBWA\ Paris. Renaud Roullet travaille par ailleurs sur un projet de série, Le Proprio,l'histoire d'un vieux monsieur qui tyrannise ses locataires.

Avec ces films, je me suis fait autant plaisir que sur mes travaux personnels, tout en respectant l'exercice de style de la publicité. L'agence m'a fait confiance, m'a laissé choisir mon équipe et apporter mes propres idées. J'ai fait attention à tous les petits détails : les brins d'herbe, les vêtements, les poils des chauves-souris, les reflets sur les verres. J'en ai même trop fait, il a fallu en enlever ! Un personnage en 3D, ce n'est pas seulement une boule pour la tête, un carré pour le corps et des boudins pour les bras. Je travaille de plus en plus l'acting, c'est-à-dire l'anatomie, la gestuelle, l'incarnation des personnages. »

Publicités Pimousse, agence TBWA\Paris, production Plein Soleil, 2002

Je voulais transmettre de la sensibilité via l'ordinateur. Je suis un grand fan de Jeunet et Caro et, comme eux, j'aime l'esprit parigot, les tables en Formica, les comptoirs en zinc, les petits appartements, etc. J'ai aussi pensé aux films de Claude Chabrol, à Maigret. Pour la musique, j'ai choisi Bourvil. J'ai mélangé la tradition du cinéma franchouillard avec le high-tech. Mon projet de série se situe aussi dans cette esthétique d'immeuble parisien. »

Court-métrage Lucie, film de fin d'études de Supinfocom, 1999

J'avais un peu moins de marge de manoeuvre qu'avec Pimousse, car il y avait trois annonceurs : Cadbury, Action Man et Barbie, qui a une charte de couleurs très précise. Nous sommes partis dans un esprit dessin animé en deux dimensions. La publicité est un bon laboratoire pour apprendre. J'ai eu des propositions de Dreamworks, mais je suis content d'être resté en France, car la 3D y est promise à un bel avenir grâce à la démocratisation de l'outil informatique. »

Publicité Cadbury, agence TBWA\Paris, production Plein Soleil, 2002

Envoyer par mail un article

... Renaud Roullet

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.