Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

ENTRETIEN

Agnès Gouviac : « Expliquer que le préservatif n'est pas une contrainte »

04/10/2002

Agnès Gouviac est chef de produits dans l'équipe marketing d'Ansell, qui rivalise d'imagination pour développer la notoriété de Manix.

Comment est née Manix ?

Agnès Gouviac.La marque a été fondée en 1987 par Jean-Claude Degan, le dirigeant d'une entreprise de conditionnement. Il l'a appelée ainsi en référence à la série télévisée et pour se rapprocher des autres noms en X, comme Durex ou Prophyltex. En pleines années sida, le discours est à la sécurité, mais Manix se positionne sur le plaisir : préservatif le plus fin du marché, il est celui qui procure le plus de sensations. Le packaging, bleu nuit, rompt avec l'univers santé habituel.

Ciblez-vous les jeunes ?

A.G.Pas seulement. Notre coeur de cible est les 18-24 ans et nous sommes là pour leur dire que le préservatif n'est pas une contrainte. ça peut même être un plaisir de le mettre ! Nous avons fait beaucoup d'efforts sur nos notices d'utilisation, en apportant de la couleur par exemple, car tous les utilisateurs ne savent pas lire. Notre site Internet, manix.fr, permet de poser des questions. Et nous effectuons un vrai travail de terrain avec les associations.

Comment réagissez-vous face au retour des pratiques à risque ?

A.G.Avec le développement des trithérapies, les gens pensent que le sida n'existe plus. On assiste même au retour de la syphilis et les IVG sont toujours aussi nombreuses. Les jeunes qui ont leur premier rapport sexuel utilisent le préservatif une fois, puis l'oublient. Il faudrait communiquer beaucoup plus, mais nous manquons de réactivité car nos campagnes doivent obtenir un visa de l'Agence du médicament avant d'être diffusées. Le gouvernement s'est trop déchargé sur les associations, c'est à lui de reprendre la parole.

Entretien : P.C.

Envoyer par mail un article

Agnès Gouviac : « Expliquer que le préservatif n'est pas une contrainte »

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.