Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

SANTÉ

Antibiotiques : la chasse au gaspi

11/10/2002

L'Assurance maladie lance une campagne de lutte contre la surconsommation d'antibiotiques.

Scène banale de la vie de bureau : « J'ai une angine », reconnaît un cadre au teint blafard. « T'es sous antibiotique ? », lui demande son collège. « Non », avoue l'autre. « Ah ! t'es pas malade, alors. » En voix off de ce spot publicitaire, le téléspectateur apprend qu'une angine sur trois est d'origine virale et se soigne donc sans antibiotique. D'où la signature : « Les antibiotiques, c'est pas automatique. » Cette campagne de l'Assurance maladie conçue par l'agence Australie vise à combattre l'équation « maladie = antibiotique ».

Cette saynète est l'une des pièces du dispositif de l'Assurance maladie. Les différents spots réalisés par Pierre Salvadori (production Irène) tournent en dérision l'ignorance des Français quant à l'usage de ces médicaments.« 33 % d'entre eux ne savent pas si les antibiotiques agissent contre les virus ou les bactéries,souligne Patrick Klein, directeur d'Ipsos Santé.Et 12 % avouent prendre ces remèdes sans ordonnance. »

Les médecins fautifs

Également fautifs, les médecins généralistes, dont seuls 10 % se considèrent bien informés, qui se défaussent sur leurs patients, lesquels font pression pour obtenir les médicaments.« Avec le temps, les Français sont devenus les plus gros consommateurs d'antibiotiques en Europe,dénonce le professeur Henri Portier, chef de service du CHU de Dijon.Résultat, les bactéries ont constitué des sortes de remparts. Par exemple, le taux de résistance du pneumocoque aux pénicillines s'élève à 42 % en 1999, contre 0,5 % en 1984. »La chasse aux idées reçues - et au gaspillage - est si urgente que la campagne sera diffusée pendant six mois par vagues de douze jours sur toutes les chaînes hertziennes. Cette partie grand public est complétée par un travail de sensibilisation dans les cabinets médicaux au travers de réunions, affiches et autres dépliants.

Envoyer par mail un article

Antibiotiques : la chasse au gaspi

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.