Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

INSTITUTIONNEL

Sernam sort de sa léthargie

05/06/1998

Le service de messageries de la SNCF rompt un silence de trois ans avec une campagne signée BDDP Corporate jouant sur l'étendue de sa gamme de services.

Sernam fait partie du paysage quotidien des Français. Véritable institution bénéficiant d'une large notoriété, le service de messageries de la SNCF, créé en 1970, pâtit cependant d'une image floue et vieillotte. La situation ne s'est guère améliorée ces trois dernières années. Depuis une tentative avortée de filialisation en 1995, Sernam a en effet gardé le silence pour le plus grand plaisir de ses concurrents, Géodis, Chronopost et autres Jet Services.«Pendant cette période, nous avons privilégié la communication interne dans le cadre d'une vaste restructuration de nos modes d'organisation et de production. Ceci nous a permis de réduire notre déficit de 500 MF en 1995 à 200 MF l'an passé avec une perspective d'équilibre dans deux ans»,explique Michel Torrès, directeur de la communication. Arrivé au milieu du gué, Sernam a décidé de reprendre la parole à partir du 8 juin en se positionnant comme «le transporteur de la vie quotidienne des particuliers et des entreprises». Résultat: deux annonces, réalisées par BDDP Corporate (budget: 11 MF). Les visuels présentent deux scènes - dans la rue et dans une entreprise - où tous les objets sont empaquetés.«Un moyen de montrer que tout est potentiellement transportable par Sernam»,note Bernard Emsellem, vice-président de BDDP Corporate. La signature: «... On n'est pas près de s'arrêter» devrait être déclinée lors de prochaines campagnes sur les différentes offres du transporteur.

Envoyer par mail un article

Sernam sort de sa léthargie

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.