Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

SPORT

Les étrangers de la NBA, bons VRP

18/10/2002

Le championnat de basket-ball américain profite de l'image de ses joueurs étrangers pour se développer en Europe.

Les étrangers font le bonheur de la NBA (National Basket-ball Association). La présence, de plus en plus importante, de joueurs européens offre des perspectives de développement au championnat professionnel américain de basket-ball sur le Vieux Continent. En France, la NBA s'appuie sur trois expatriés : Tony Parker (San Antonio Spurs), Jérôme Moïso (New Orleans Hornets) et Tariq Abdul-Wahad (Dallas Mevericks). Le premier est un phénomène. Selon une étude de NBA Europe, il est devenu, à la fin de 2001, un des cinq basketteurs préférés des garçons de huit à vingt-quatre ans. Nike en a fait l'une de ses stars.« Ces joueurs nous offrent un vrai coup de pouce,confie Guillaume Le Roy, responsable des relations publiques de NBA Europe,même si nous étions déjà bien implantés sur ce continent. »D'autres expatriés, comme l'Allemand Dirk Nowitzki et l'Espagnol Pau Gasol, sont ainsi les plus gros vendeurs de maillots dans leur pays d'origine. La France, qui réalise 20 % des 110 millions d'euros de chiffre d'affaires européen de la NBA, en espère autant de Tony Parker. En 2002, les recettes françaises devraient bondir de 20 %.

Envoyer par mail un article

Les étrangers de la NBA, bons VRP

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies

W