Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

LA PREMIÈRE BANQUE EN LIGNE EUROPÉENNE

01/11/2002

Pour l'heure implantée uniquement en Grande-Bretagne, Egg, avec 2,4 millions de clients, truste pourtant 30 % du marché européen de la banque en ligne. Outre-Manche, le développement de la filiale de Prudential a été foudroyant. Lancée en 1998, elle visait 500 000 clients en trois ans. En six mois, l'objectif était atteint. Elle se distingue également par sa capacité à générer des profits. Au troisième trimestre 2002, son résultat avant impôts pour ses opérations en Grande-Bretagne est ressorti à 14,84 millions d'euros, au-dessus des prévisions des analystes, qui allaient de 10,44 à 12,18 millions d'euros. Sur le dernier trimestre, Egg a réussi à attirer 107 000 nouveaux clients. Sur un an, leur nombre a progressé de 34 %. En France, Egg vise un million de clients fin 2005 et espère dégager un profit opérationnel dès 2004. Sur le millier de personnes qu'Egg France devrait compter à terme, deux cents, dont son dirigeant Olivier de Montety ou son responsable marque Pascal Dasseux, sont issues de la banque en ligne Zebank, la filiale de Groupe Arnault et de Dexia qu'Egg a rachetée en février dernier, contre 37,17 millions d'euros, pour disposer d'une base technologique susceptible d'accélerer son essor dans l'Hexagone France.

Envoyer par mail un article

LA PREMIÈRE BANQUE EN LIGNE EUROPÉENNE

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.