Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Paroles de jurés

01/11/2002

Olivier Desdoigts : PDG DE DESDOIGTS&ASSOCIÉS

« Le palmarès de cette année est en phase avec l'humeur du marché. Il n'y a pas grand-chose en identité visuelle, car le corporate a été peu actif. En revanche, on assiste à une explosion des lieux de vente, avec des propositions riches, colorées, inventives. Le packaging fonctionne toujours très bien. Pour le Grand Prix, j'étais en faveur de Wanadoo, car ce n'est pas seulement une identité de marque, c'est de l'innovation au niveau global. Notre métier a besoin de ce type de démarche, qui traite un projet par tous les bouts. »

Laurent Didier : PRÉSIDENT DE C'CAPITAL

« Nous avons vu s'affronter deux conceptions du design : des exploits créatifs et des réussites en termes d'efficacité. Perrier Fluo et Wanadoo sont à la rencontre des deux. J'ai beaucoup aimé aussi Princesse Tam Tam, qui a pris le risque d'adopter le violet, une couleur controversée dans notre culture. J'ai un regret : la sous-représentation du packaging. Il représente 60 % de l'activité du design, et seulement 14 % des catégories. Suzi Wan et Maggi auraient mérité une mention. Il est vrai que la présentation de certains projets était catastrophique. »

Frédéric Lalande : DIRECTEUR DE CRÉATION MÉDIA ET ASSOCIÉ DE SEENK

« C'est bien que le design soit visible à travers un événement comme celui-là. Mais je trouve dommage qu'il n'y ait pas plus de travaux présentés. Peut-être les agences ne prennent-elles pas le temps de préparer leurs dossiers. Elles pourraient aussi montrer des choses moins conventionnelles. Nous n'avons pas vu tout le panel des créations de l'année. Pour le Grand Prix, j'ai appuyé Perrier Fluo, pas seulement pour le packaging, mais pour la globalité du projet. Ils ont gardé la cohérence de leur ton décalé sur tous leurs supports de communication. »

Jean-Pierre Lefebvre : PRÉSIDENT D'AKDV

« Le packaging et l'architecture commerciale sont de très haut niveau, cela se retrouve dans les prix. J'ai beaucoup aimé Perrier Fluo et Lego, même si ce dernier n'a pas eu de prix. La catégorie Internet est très intéressante. On voit arriver de nouvelles utilisations de ce média, avec des effets kitsch et mode, comme le site de Perrier Fluo qui sort vraiment du lot. Les designers ont parfois tendance à être austères et à vouloir tout justifier par le marketing. Il faut aussi du panache et de l'humour, dans ce métier. »

Pierre-Jean Richard : DIRECTEUR DES AMÉNAGEMENTS ET DES CONCEPTS À LA FNAC

« Perrier mérite son Grand Prix, car il a réussi à s'encanailler sans casser son image. Je suis content de voir que l'architecture commerciale a le vent en poupe. Du Bruit dans la cuisine, Lafayette Gourmet, les boutiques de l'aéroport de Bruxelles, faites par une de nos agences, Architral, sont de très beaux concepts. Ce ne sont pas seulement des lieux que l'on visite, mais aussi où l'on achète. Le design est reconnu comme un élément important de la réussite d'une enseigne. »

Grégoire Maille : RESPONSABLE DU DESIGN À LA DÉLÉGATION À LA COMMUNICATION DE GAZ DE FRANCE

« J'ai voté Wanadoo pour le Grand Prix, mais je reconnais que Perrier a pris des risques avec Perrier Fluo. Ils ont su s'éloigner de leur image classique et française pour faire un produit novateur et décalé, même s'il n'a sans doute pas vocation à concurrencer Coca-Cola. J'ai apprécié de voir en une journée la diversité du design. Cela permet d'avoir en tête les différentes façons de communiquer sur un produit. Le packaging ne fait pas partie du quotidien de Gaz de France, mais nous pourrions y venir un jour. »

Alain Wittevrongel : DIRECTEUR DE COMMUNICATION PRODUITS DE NESTLÉ FRANCE

« J'ai vu des choses intéressantes dans les catégories Électronique et Télécommunications. Mais j'ai trouvé que la grande consommation était mal représentée. Il y a eu beaucoup de gros dossiers qui n'étaient pas candidats cette année. C'est dommage, car la France est un des marchés les plus en avance en packaging alimentaire. Elle n'a rien à envier aux États-Unis, à la Grande-Bretagne ou au Japon. Le Grand Prix devrait être la vitrine de cette expertise. Le jury a préféré ne pas remettre de prix quand les créations n'étaient pas au niveau, pour maintenir le degré d'exigence de la profession. »

Envoyer par mail un article

Paroles de jurés

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies