Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Coupe de l'America : Areva défie to us les pronostics

08/11/2002

Sur le fil... LeDéfi Arevaa décroché in extremis son ticket pour les quarts de finale de la Coupe de l'America. Un premier point inespéré, marqué le vendredi 1er novembre face àOneWorld,et un second, salvateur, le lendemain contreMascalzone Latino.Bref, un petit miracle au moment même où les médias, plutôt indulgents jusque-là, commençaient à laisser poindre quelques critiques. Un coup de poker aussi pour le sponsor Areva ? Pas tant que cela, si l'on dresse un bilan au terme des deux « Rounds Robin » de la Louis Vuitton Cup.« Même sans la qualification, notre investissement était déjà rentabilisé. Le taux de notoriété d'Areva, lui, est passé de 0 % en septembre 2001 à 20 % aujourd'hui »,explique Jacques Emmanuel Saulnier, directeur de la communication de ce groupe né de la fusion des leaders du nucléaire, Cogema et Framatome, et du numéro trois mondial de la connectique, FCI.

Hors presse magazine et sans compter les mois de juillet et août non comptabilisés jusqu'à présent, leDéfi Arevaaurait bénéficié d'une couverture médias équivalente à 15 millions d'euros d'achat d'espace, soit le montant de la contribution du groupe pour devenir le sponsor titre de l'équipe française, dont le budget total s'élève à 25 millions d'euros.

Bonne image du groupe

Certes, Areva a provisionné 8 autres millions afin de valoriser son partenariat, notamment en communication. Des actions qui visent les clients du groupe, mais aussi les salariés et les médias. Une trentaine de journalistes ont ainsi fait le voyage à Auckland, dont une douzaine lors de la semaine fatidique avant la sélection en quart de finale.

Satisfait des scores de notoriété, Jacques Emmanuel Saulnier l'est tout autant de ceux liés à l'image du groupe :« Sur les 20 % de personnes qui connaissent Areva, 82 % y voient une entreprise internationale et 76 % un leader sur ses métiers. »Mais aucune précision n'est donnée quant à l'opinion du public sur ce partenariat jugé« contre nature »par quelques opposants, à commencer par Greenpeace...« Un phénomène microcosmique »,tranche Jacques Emmanuel Saulnier qui n'exclut pas de renouveler son partenariat pour la prochaine Coupe de l'America :« En signant en janvier dernier, nous n'avions certainement pas à l'esprit de faire un one shot. »

Alain Delcayre

Envoyer par mail un article

Coupe de l'America : Areva défie to us les pronostics

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.