Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

L'art qui vient du froid

08/11/2002

L'exposition « Fridge », à la galerie Fraîch'attitude, présente les visions de sept artistes sur nos comportements alimentaires. Une exploration des possibilités de création autour de l'art culinaire, enfermées dans six réfrigérateurs.

Des artistes explorent nos habitudes alimentaires et nos modes de consommation, et les présentent... dans des réfrigérateurs. Des oeuvres étranges parfois, qui évoquent la fraîcheur ou la pourriture, suscitent l'envie ou provoquent le dégoût. Le tout réuni dans une exposition imaginée par Laurence Dreyfus, commissaire indépendante qui avait conçu le cycle « Food Lab » à la Fondation Cartier en 1999-2000 :« Je décale souvent les lieux d'exposition : dans une voiture, sur des barges, etc. Cette fois, j'ai proposé à des artistes de poser leur regard sur nos habitudes alimentaires en leur imposant un cadre défini et contraignant : l'intérieur d'un réfrigérateur. »Laurent Damiens, directeur de l'association Aprifel (Agence pour la recherche et l'information en fruits et légumes frais), a fondé la galerie Fraîch'Attitude comme un lieu de réflexion et de création contemporaine sur l'alimentation. Il l'a ouvert à cette exposition. Les installations de sept artistes se succèdent dans six réfrigérateurs. Le visiteur ouvre chaque porte et accède à des mondes différents.

Les Goma, groupe de trois jeunes artistes japonaises, réalisent des transformations culinaires autour de l'art de la table que l'on appelle « kawaï » (mignon) en japonais. Les compartiments du réfrigérateur se transforment en vignettes de BD édulcorées, renfermant chacune une petite histoire : bateaux sur lac de gélatine, rallye de souris-radis, etc. Les aliments comestibles côtoient des imitations au coeur de cette oeuvre gaie et colorée.

Réfrigérateur cannibale

Frenhofer, un collectif d'artistes postpop, propose une vision organique du réfrigérateur, teintée d'humour. Les aliments prennent des formes imaginaires dans un environnement aseptisé de laboratoire. On croit distinguer des organes conservés dans du formol. Le contenu du réfrigérateur paraît à la fois attirant et repoussant. Dorothée Selz, figure du Eat Art, qui utilise de la nourriture dans ses productions artistiques depuis les années soixante, a enfermé dans son réfrigérateur des mini-Caddies remplis d'objets de la tradition populaire. Pour Laurence Dreyfus, il s'agit« d'un réfrigérateur cannibale, qui nous vampirise et que l'on remplit d'un tas de choses pas nécessairement indispensables ».Une réflexion sur nos modes de consommation alimentaire qui n'exclut pas l'humour, bien au contraire.

« Fridge », galerie Fraîch'Attitude. 60, rue du Faubourg-Poissonnière, 75010 Paris. Jusqu'au 15 janvier 2003, du mardi au samedi, de 12 heures à 19 heures, entrée libre.

Envoyer par mail un article

L'art qui vient du froid

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.