Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

INSTITUTIONNEL

Prud'homales : du bon et du moins bon

15/11/2002

Lancées en pleine Semaine de la publicité, les campagnes de communication des différents acteurs concernés par les élections prud'homales paraissent bien ternes, surtout au regard des enjeux. D'après un sondage réalisé par l'Institut CSA, publié parLiaisons sociales-Altédia,69 % des salariés appelés à désigner leurs représentants bouderont les urnes le 11 décembre prochain. En 1997, l'abstention avait atteint le niveau record de 65,6 %. Un défi que, manifestement, syndicats, organisme patronaux et publicitaires ne semblent pas encore prêts de relever.

Sortir des clichés

Ainsi, l'Union des employeurs et son agence Publicis Dialog. Pour inciter les patrons à voter, 610 000 euros ont été alloués à une campagne nationale, essentiellement dans la presse professionnelle. Le résultat est peu convaincant. Le Medef dit avoir fait le choix d'une campagne relativement provocante, qui exclut les messages de culpabilisation. Le slogan « Employeurs, le 11 décembre, mêlez-vous de vos oignons, votez » plaqué sur fond de... bulbes d'oignons est censé sensibiliser les employeurs à l'importance du vote prud'homal. Il paraît bien difficile de convaincre avec un tel message la population visée, pourtant la moins assidue à ces élections.

D'autres se sont risqués, sans davantage de brio, sur le terrain de l'humour. La CFE-CGC attaque les élections avec une campagne de trois affiches« au ton un peu décalé et humoristique »,selon Jean-Luc Cazettes, président du syndicat des cadres CFE-CGC. En affichage et dans la presse, on peut voir des photos d'enfants en noir et blanc avec des slogans tels qu'« Alors les grands, on s'bouge ou on s'écrase ? » et la signature « Ensemble agissons contre les inégalités ». Des films sur le même mode sont également diffusés sur le site Internet du syndicat qui, depuis sa création voilà un an, enregistre tout de même une demande d'adhésion par jour.

Le rayon d'espoir, sur le plan publicitaire, vient du ministère du Travail dont la campagne, signée Young&Rubicam France, est plutôt réussie. Le film TV met en scène les mains des différents membres d'un conseil de prud'hommes, qui évoquent par un petit geste simple leur métier. Le slogan : « Ils font le même métier que vous, plus un : ils défendent vos droits. » Une façon habile de sortir des clichés de la communication ministérielle et de valoriser le thème de la concertation en évitant de stéréotyper le monde du travail. Reste aux syndicats et aux organisations patronales à s'en inspirer s'ils veulent mobiliser chefs d'entreprise et salariés, notamment les jeunes.

Envoyer par mail un article

Prud'homales : du bon et du moins bon

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.