Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Le design voit 36 étoiles

15/11/2002

Le design s'expose à la Cité des sciences et de l'industrie. Moins imaginatives que par le passé, les créations semblent à présent plus soucieuses d'une réelle efficacité.

Le design ne se limite pas aux lignes cassantes de la MéganeII, ni aux couleurs des Hula Hoop, les sièges pivotants conçus par Philippe Starck. Il est partout, comme le dévoile l'Observeur 2003, une exposition organisée par l'Agence pour la promotion de la création industrielle (APCI) à la Cité des sciences et de l'industrie, à Paris. Jusqu'au 12 janvier, les visiteurs peuvent admirer 150réalisations au design innovant. Trente-six d'entre elles sont récompensées d'une étoile, décernée par un jury présidé par un fin connaisseur, Gérard Caron, fondateur de l'agence Carré noir, aujourd'hui président de l'observatoire de la consommation Scopes.

Maturité et sérieux

Les oeuvres exposées répondent à différents critères : confort d'utilisation, facilité d'usage, abaissement des coûts ou encore respect des ressources naturelles, et sont issues d'univers très variés. Un canapé-lit d'Arik Levy, doté de larges accoudoirs surélevés, côtoie ainsi un tricycle pour enfant avec cadre en acier et roues silencieuses. Plus loin, on découvre les classeurs de l'industriel Avery Dennison, jouant sur la mode des produits à l'aspect métallique et sur les codes graphiques appréciés des adolescents. On trouve aussi un tracteur agricole, signé Renault, avec une cabine confortable et ergonomique, le téléphone mobile One Touch 715 GPRS d'Alcatel, le parfum pour bébé de Burberry (agence Cent Degrés) ou encore les Club Med Gym (ex-Gymnase Club) dont l'architecture intérieure a été repensée par le studio Naço.« Le design est arrivé à maturité,commente Anne-Marie Boutin, présidente de l'APCI.Il touche aujourd'hui des machines-outils ou encore des produits conçus pour les handicapés, comme les fauteuils roulants. En revanche, il perd en fantaisie. »

Gérard Caron note également moins d'audace que par le passé dans les réalisations exposées.« Il y a bien sûr des innovations, mais elles ne sont pas là pour épater,explique-t-il.Le choc visuel n'est plus primordial. »Il estime que le design est devenu sérieux, ce qui ne veut pas dire ennuyeux ni déplaisant.« Le consommateur ne cherche plus à être surpris comme en période d'euphorie et de grande consommation. Il veut de la qualité, des produits pratiques et fonctionnels pour gagner du temps tout en se faisant plaisir. »Les produits jouent donc aujourd'hui davantage sur le toucher, les matériaux et le plaisir des sens.

Envoyer par mail un article

Le design voit 36 étoiles

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.