Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

... Arnaud Vautherin

15/11/2002

Fermez une porte à la barbe d'Arnaud Vautherin et il entre par la fenêtre. Ce passionné de cinéma ne rêve que de réalisation, que ce soient des spots, des clips, des courts ou des longs-métrages. Sa technique pour se faire un nom est sans détour : il tourne des fausses publicités à ses frais puis les propose aux annonceurs. La chaîne Téva diffuse encore le spot intitulé « Le cochon », qu'elle n'avait pas commandé. Aujourd'hui, Arnaud Vautherin est en coexclusivité chez les sociétés de production O2 et Directors Republic. Ce quasi-autodidacte cumule les projets : un court-métrage, un film d'animation pour Gaumont et l'écriture de scénarios.

Je suis allé sonner à la porte de Téva avec un simple board d'intention et le scénario. En cinq minutes, Claire Dabrowski, la directrice générale de la chaîne, était convaincue. Puis la chaîne a tout annulé. Par fierté et dépit, la société de production Matador Films et moi avons financé et tourné le spot. Il nous a fallu quatre mois pour décrocher un rendez-vous de présentation chez Téva, qui a finalement acheté notre travail. J'ai un faible pour les publicités nordiques à l'humour décalé, qui vendent une image plutôt qu'un produit. »

« Le cochon », film pour la chaîne Téva, production Matador Films, 2001

Un homme court dans la rue et dévaste tout sur son passage. Il arrive dans une église. Constatation : ce n'est pas le jeune marié, mais le prêtre. C'était une première expérience difficile, car j'étais vraiment seul. J'ai tourné les scènes de caméra subjective en rollers ! Ce film a reçu le troisième prix au Festival de Seine-Saint-Denis.»

Court-métrage, production Matador Films, 1999

Boules Quiès" a été réalisé en collaboration avec Arnaud Serre et Emmanuel Dayrée. Cette fausse pub ne sera jamais vendue, car elle est beaucoup trop "trash" et provocante. Un tueur utilise les boules Quiès pour ne pas être dérangé par les hurlements de sa victime. Cet esprit passe moins bien en France qu'en Grande-Bretagne.»

Fausse pub pour Boules Quiès, production Matador Films, 2002

Envoyer par mail un article

... Arnaud Vautherin

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.