Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Deux doigts de design

06/12/2002

De Cognac, en Charente, à Saint-Étienne, dans le département de la Loire, les initiatives pour promouvoir le design se multiplient.

Qui a dit que le design était parisianiste ? Coup sur coup, deux projets de promotion des métiers de la création viennent d'éclore en régions. L'Institut national du design packaging (INDP), implanté à Cognac, est sur les rails depuis le 20 novembre, date de son lancement officiel au Salon de l'emballage à Paris. Et la Biennale du design de Saint-Étienne, qui s'est tenue du 16 au 24 novembre dernier, a donné le coup d'envoi au Centre international de design.

L'INDP est une initiative d'Atlanpack, une association regroupant des industriels et des designers de Poitou-Charentes. Fabrice Peltier, le président de l'agence P'Référence, associé très tôt à l'entreprise, en a pris logiquement la présidence.« Est-il normal que les imprimeurs apposent leurs logos sur lesemballages, mais que les agences ne soient pas connues ? »,se plaît-il à répéter. Comme le souligne le manifeste de l'INDP,« les métiers du packaging rassemblent en France plus de 120 000 salariés et pèsent plus de 18 milliards d'euros de chiffre d'affaires ». L'institut, qui sera opérationnel en 2003, se définit comme un « carrefour de créativités ». Il sera à la fois un lieu de veille, d'archivage et de réflexion. Il organisera des expositions itinérantes, des études prospectives et des formations.« Les professionnels du packaging ont un vrai besoin d'information et d'échange sur leur métier »,affirme Fabrice Peltier. Le projet a reçu des soutiens financiers de l'Union européenne, de la région et du département. Ses initiateurs donnent rendez-vous le 28 janvier pour présenter leur programme des trois prochaines années.

Un espace spécial de 10 000 m2

Le Centre international du design de Saint-Étienne s'inscrit, lui, dans une démarche globale pour la préfecture de la Loire. Outre la Biennale, celle-ci accueille déjà une école des Beaux-Arts et un Musée d'art et d'industrie, réouvert en 2001. Et elle vient de créer un concours de design sur Internet, accessible sur le site saint-etienne-concours.com. Le nouveau lieu devrait voir le jour en 2005, dans un ancien bâtiment de Giat Industries, en s'appuyant sur un budget d'environ 20 millions d'euros. Sur 10 000 m2, il rassemblera la Biennale, les Beaux-Arts, des expositions, des colloques, un centre de ressources, un laboratoire, etc. Seul hic : il risque de doublonner avec le Centre du design Rhône-Alpes de Lyon.

Envoyer par mail un article

Deux doigts de design

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies