Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

AUTOMOBILE

Hyundai au Mondial 2006

13/12/2002

C'est un contrat d'environ 50 millions d'euros que le Coréen Mong-Koo Chung, le président de Hyundai, a signé jeudi 5 décembre à Zürich avec la Fédération internationale de football association (Fifa). Comme cette année au Japon et en Corée du Sud, la marque sera partenaire officiel de la prochaine édition de la Coupe du monde (en 2006, en Allemagne). Ce qui fait grincer des dents les constructeurs germaniques. Hyundai, huitième constructeur mondial avec une production annuelle de 3,7 millions de véhicules, vise dans huit ans le cinquième rang et la barre des 5 millions d'unités. Le conglomérat, qui contribue pour plus de 35 % au PIB de son pays, veut notamment conquérir l'Europe par le football. L'offensive a débuté en 2000 avec le partenariat de l'Euro. Un accord avec l'édition 2004 au Portugal est en bonne voie. «Hyundai avait trois possibilités pour communiquer : la F1, le rallye et le foot,commente Jean-Claude Debard, président de Hyundai France.Nous sommes présents en rallye. Le football était une évidence pour faire connaître la marque. »L'importateur français profite aussi, sans bourse délier, d'une communication hors norme. Résultat : ses ventes progressent de 30 % par an et dépasseront les 19 000 voitures en 2002.« Nous venons de passer 1 % de part de marché et nous visons les 40 000 véhicules », sourit-il. En notoriété, Hyundai, inconnu des Français il y a quatre ans, est cité par plus des deux tiers d'entre eux aujourd'hui. Reste maintenant à faire aussi bien qu'en Grèce où plus d'une voiture sur dix est une Hyundai. En 2004, la marque est transporteur officiel des JO d'Athènes.

Envoyer par mail un article

Hyundai au Mondial 2006

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.