Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Marie-Françoise Péré

12/06/1998

Chef de groupe sur Danette, Marie-Françoise Péré explique comment elle a changé la communication de la marque tout en restant fidèle à une saga de dix-neuf ans.

Quel est l'objectif de cette campagne? Marie-Françoise Péré. La marque existe depuis 1970 mais la saga a été initiée en 1979 avec «On se lève tous pour Danette». Nous souhaitions tourner une page avec une communication de dix-neuf ans et renouveler le discours créatif. Le spot prenait naturellement des rides. Young&Rubicam, qui a lancé la première campagne a conservé l'essentiel: l'air et le slogan. L'instrumentalisation et la mise en scène ont été modernisées. Objectif: permettre aux consommateurs de s'identifier davantage à l'univers convivial des deux joueurs. Le thème sportif est-il vraiment approprié à une cible majoritairement féminine? M.-F.P. Oui, car il s'agit d'abord d'un produit grand public. Notre cible est généraliste et familiale. La chanson est entrée dans les esprits et Danette est devenue une marque universelle. Les champions choisis sont parmi les plus populaires. Jean Galfione plaît beaucoup aux femmes. C'est un champion d'athlétisme, un sport qu'elles aiment. Quant à Robert Pires, il bénéficie, comme son confrère, d'une image saine et sympathique. Leur présence donne une ambiance de décontraction et de joie de vivre. On a envie de chanter avec eux. N'y a-t-il pas un risque à trop communiquer sur le sport avant le Mondial? M.-F.P. Non, car les deux champions n'effectuent pas de prouesses sportives. Ils sont sur leur canapé et chantonnent. C'est une scène de la vie quotidienne et privée prise sur le vif. Mais parallèlement, leur légitimité médiatique, leur popularité et la simplicité de leur comportement donnent de l'ampleur à notre communication. Entretien: L.J.

Envoyer par mail un article

Marie-Françoise Péré

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.