Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

PUBLICITÉ

Air Liberté retrouve des ailes

23/01/1998

Air Liberté confie son relancement à BDDP & Fils pour s'imposer comme l'alternative à Air Inter Europe sur le marché français.

A marque challenger, agence challenger. Air Liberté et sa nouvelle agence BDDP&Fils étaient faits pour s'entendre. Ils poursuivent des objectifs similaires: imposer leur marque sur un marché saturé et concurrentiel. Air Liberté, à qui sa maison mère, British Airways, a donné dix-huit mois pour redevenir rentable, annonce sa volonté d'être reconnue com- me«l'autre grande compagnie intérieure française».La marque, née du rapprochement de TAT et d'Air Liberté, va consacrer près de 100MF en marketing et communication entre le 1eravril 1998 et le 30mars 1999. Sans oublier une nouvelle identité visuelle, qui habillera toute la flotte. L'enjeu est presque aussi important pour BDDP&Fils. L'agence fondée au début de l'année par le trio Nicolas Bordas, Olivier Altmann et Valérie Hénaff a été préférée à Devarrieuxvillaret, DDB Needham, Mille Sabords, M&C Saatchi Londres (l'agence de British Airways) et Publicis Etoile. Messages et Tequila, une filiale du groupe BDDP, interviendra sur la partie hors-médias. Une décision sera prise d'ici à mars sur l'achat d'espace: il pourrait demeurer chez Optimedia (groupe Publicis) ou rejoindre SFO, la structure de BDDP.

Changer l'image de casseur de prix

William Morris, directeur du marketing détaché par British Airways pour assurer le relancement de la marque, explique son choix:«C'est l'équilibre entre la qualité créative et la qualité stratégique qui a fait pencher la balance du côté de BDDP&Fils. Pourtant, Publicis Etoile a fait un très bon travail dans le contexte difficile de 1997.»Pour les départager, le président Marc Rochet, ancien Pdg d'AOM, a organisé un troisième tour surprise. Briefées le vendredi après-midi, les deux agences devaient présenter leurs travaux le mercredi suivant. La communication commencera l'été prochain ou à l'automne. Olivier Altmann, directeur de création de BDDP&Fils, explique qu'il faudra, en priorité, changer l'image de casseur de prix de la compagnie. En attendant, Air Liberté achève à Toulouse sa campagne promotionnelle «Prix Sourires» imaginée par Publicis Etoile. Pour faire connaître la compagnie, des guides horaires et des bulletins de tirage au sort permettant de gagner des voyages en Concorde sont distribués dans l'aéroport.

Envoyer par mail un article

Air Liberté retrouve des ailes

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.