Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

LETTRE DE LONDRES

Monsanto épinglé

26/06/1998

«Mesdames et messieurs les consommateurs, vous n'aurez bientôt plus l'occasion de choisir quoi mettre dans votre assiette ou alors il vous en coûtera très cher.» Ce message a de quoi faire peur. Mais Monsanto a choisi l'attaque comme défense. Le géant américain de la biotechnologie explique à grand renfort de pages de publicité dans les quotidiens anglais que les aliments qui n'auront pas subi de transformations génétiques deviendront«très chers»pour les consommateurs. Les Britanniques sont prévenus: il leur faudra manger génétique ou dépenser gros. Cette campagne de 10millions de francs lancée par Bartle Bogle Hegarty (le budget est géré par Euro RSCG BETC en France) a fait ruer dans les brancards les écolos en herbe et les conservateurs pure souche. La chaîne de magasins de surgelés Iceland, la seule outre-Manche à garantir des produits vendus en marque distributeur qui ne sont pas génétiquement modifiés, a qualifié la publicité de Monsanto«d'effrayante».Mais le principal ennemi du groupe américain est le prince Charles. Il s'est fendu d'un article dans le réactionnaireDaily Telegraphpour expliquer que«les modifications génétiques amèneraient l'homme dans un domaine qui appartenait à Dieu et à Dieu seulement.»Le Prince de Galles a ajouté que ces manipulations conduisaient à des catastrophes comme celle de la vache folle. Cette intervention a provoqué une avalanche de réactions de l'autre côté du Channel.«Si le prince Charles avait appartenu à une autre génération, il aurait très bien pu s'opposer à certains progrès comme les antibiotiques»,critiquait dans les colonnes deMarketing WeekGeorge Pitcher, directeur exécutif du consultant Luther Pendragon. La presse populaire s'est également saisie de cette critique princière pour faire des éditoriaux cinglants.

Envoyer par mail un article

Monsanto épinglé

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies