Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

PUBLICITÉ

Seconde tentative pour Thrifty

28/08/1998

Le loueur de voitures américain revient sur le marché français avec une campagne radio et affichage signée L'Industrie à messages.

Thrifty remet ça. Après avoir jeté l'éponge une première fois en 1993, le loueur américain de voitures s'attaque à nouveau au marché français. Filiale du franchisé britannique Thrifty, la Société française de location, présidée par Paul Bayzelon, a été créée en novembre dernier pour mener cette nouvelle offensive. Le réseau démarre avec quatre points de vente en région parisienne, à Paris et à Boulogne. Dix agences devraient être opérationnelles d'ici à la fin de l'année, offrant une flotte de 400véhicules. Le pari peut paraître audacieux sur un marché déjà très concurrentiel où les Avis, Hertz et autres Europcar rivalisent d'agressivité commerciale.«Notre objectif n'est pas de gagner à tout prix des parts de marché mais d'être rentable et d'installer la marque et son positionnement orienté vers les PME-PMI», explique Philippe Bergerault, directeur général adjoint qui mise sur les services de proximité, un peu à la manière d'Ada. L'Industrie à messages, l'agence en charge du budget de communication d'environ 1,2MF, a conçu une campagne en radio et affichage 4x3. Circonscrite à la région parisienne, l'opération sera lancée le 31août en radio sur BFM avec un numéro d'appel à l'appui. Le thème de la campagne «des voitures faciles à louer», avec pour base line «Ça roule pour vous!», sera repris en affichage. Une deuxième vague radio est prévue dès mi-octobre. L'agence a aussi mis en place tout un dispositif de promotion de proximité (leaflets, marketing direct...).

Envoyer par mail un article

Seconde tentative pour Thrifty

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.