Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

McDonald's embrigade les nourrissons

23/01/1998

Pour Olivier Altmann, patron créatif de BDDP & Fils, le bébé McDo est bien au-dessus du lot. Ensuite, Yamaha, Volkswagen, le câble et Renault («Le hold-up») se défendent plutôt bien pour une semaine «sans».

Olivier Altmann n'y va pas par quatre chemins lorsqu'il parle de sa campagne préférée, le bébé sur la balancelle qui rit, qui pleure selon qu'il voit ou non le logo McDo.«Difficile de faire mieux, plus simple, plus universel sur l'attachement à une marque. Je suis ravi que les Français voient enfin ce spot américain qui hisse le numéro1 mondial du hamburger au niveau des mythes, tels Nike ou Levi's.»Sa deuxième faiblesse publicitaire va tout droit aux scooters Yamaya mis en scène par l'agence Louis XIV.«Utiliser des femmes ne supportant plus que leur mari rentre tard le soir afin de vendre un scooter, relève d'une stratégie intelligente. Avec cette idée, Yamaha sort de sa cible ghetto, les adolescents et, du même coup, adopte un discours de leader. Sans oublier la réalisation qui est quasi parfaite.»Le chien des véhicules utilitaires de Volkswagen fait pour la troisième semaine consécutive un malheur.«C'est bien, gonflé. Le traité est nouveau, tout comme l'étaient, dans un autre genre, les films Orangina,note Olivier Altmann, néanmoins sceptique quant à la compréhension du message publicitaire:Je me demande tout de même si ce traité ne cannibalise pas le message.»Après la télévision, place à l'affichage. Le quatrième travail sélectionné par le directeur de création revient à la campagne d'affichage d'Euro RSCG SL pour le câble. Deuxième volet d'une communication lancée l'année dernière, cette création est jugée«parfaite, pour la bonne et simple raison qu'elle permet d'identifier immédiatement l'émetteur».C'est avec le même enthousiasme que le créatif justifie son choix pour «Le hold-up» de Renault conçu chez Publicis:«Pas de grands discours laborieux, beaucoup d'humour, des mots appropriés».Qui dit mieux?

Envoyer par mail un article

McDonald's embrigade les nourrissons

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.