Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Télévision : Ferrero Rocher

16/02/2006 - par Entretien : Pascale Caussat

Score prouvé : 30 % (standard : 22 %)Score d'agrément : 88 % (standard : 78 %)

L'analyse de Benoît Tranzer, directeur général d'Ipsos ASI : « Ferrero avait enterré sa célèbre saga de l'ambassadeur en nous proposant, il y a un peu plus d'un an, un conte de Noël qui offrait une nouvelle genèse à la marque et au produit. La copie, qui avait particulièrement séduit le public, a aujourd'hui une suite : « Les Cousins du nord ». Cette publicité continue à exploiter le filon du fantastique et du merveilleux avec le même succès. Les Rois mages font place aux dieux de l'Olympe et la magie opère avec la même efficacité. »

Guillaume Simon, chef de marque Ferrero, revient sur le nouveau territoire de communication de Ferrero Rocher.

Après les fameuses soirées de l'ambassadeur, pourquoi passer aux dieux de l'Olympe ?

Guillaume Simon. La campagne de l'ambassadeur a contribué à faire aimer Ferrero Rocher. Mais nous ne l'utilisons plus depuis deux à trois ans. Nous avons sorti deux autres films, « Petite Pyramide » et « Les Rois mages », qui ont obtenu des scores honorables. La création « Cousins du nord » est la déclinaison de Noël de notre nouveau territoire de communication, où ce sont les dieux qui font la fête. Cette création est en cohérence avec l'identité de la marque, qui incarne un luxe accessible à tous, qui plus est au moment de Noël, où elle évoque le cadeau, le partage en famille, la convivialité.

Noël est-elle une période importante pour vous ?

G.S. Nous réalisons les deux tiers de nos ventes en fin d'année. Sur la période novembre-décembre 2005, nous avons enregistré une croissance de 7 % en volume et de 11 % en valeur par rapport à la même époque de 2004. Sur les chocolats de Noël, Ferrero Rocher a une part de marché de 11 %, en volume comme en valeur.

Allez-vous continuer à décliner cette campagne au cours de l'année ?

G.S. Nous allons diffuser la version plus généraliste des « Cousins du nord » au moment de Pâques, un autre événement phare pour nous. Ce film a lui aussi fait ses preuves, avec un score prouvé de 29 % et un score spécifique de 20 %, face à des standards de 23 % et 16 % respectivement.

* Méthodologie : échantillon national constitué de 500 hommes et femmes âgés de 15 à 60 ans. Les interviews sont réalisées en face-à-face au domicile des interviewés. Le bilan est toujours réalisé à la fin de l'action publicitaire. Score prouvé : pourcentage d'interviewés qui restituent au moins un souvenir spécifique et/ou général du film. Score d'agrément : pourcentage d'interviewés déclarant aimer le film.

Envoyer par mail un article

Télévision : Ferrero Rocher

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.