MARKETING COMMUNICATION MEDIAS
Marques
Agences
Médias

Date de parution :




-- Sélectionnez --
-- Sélectionnez --
Agriculture jardinage
Alimentation
Ameublement décoration
Annonces légales
Appareils ménagers
Audiovisuel photo cinéma
Automobile transport
Batiment travaux publics
Boissons
Corporate
Culture & loisirs
Distribution
Edition
Energie
Enseignement formation
Entretien
Ets financiers assurance
Habillement accessoires textile
Hygiene beauté
Immobilier
Industrie
Information Media
Informatique bureautique
Organismes humanitaires
Parrainage associatif
Publicités diverses
Publicité financière
Santé
Services
Telecommunications
Voyage tourisme

Plan de la rubrique Marques
Voir les dossiers Marques
Votre Flux Rss Stratégies Marques

Le Routard contre-attaque

16/03/2006 -

En trente ans, le Guide du routard s'est imposé comme le leader des guides de tourisme. Alors que paraît une enquête qui bat en brèche la collection mythique, son directeur-fondateur, Philippe Gloaguen, prend la plume pour se défendre.

Un guide touristique sur trois vendu en France, des guides de conversation devenus numéro deux du secteur en un an, succès du site Internet et déclinaisons variées... Le fondateur du Routard, Philippe Gloaguen (ci-contre) revient sur l'histoire et les secrets de cette institution dans Une vie de routard.

La meilleure défense, c'est l'attaque. Dans l'édition et la communication sans doute plus qu'ailleurs. Et cela, il y a bien longtemps - peut-être sur les bancs de Sup de Co, au début des années soixante-dix - que Philippe Gloaguen, fondateur et directeur du célèbre Routard l'a compris. Jeudi 16 mars, il fait paraître chez Calmann-Lévy Une vie de routard, un ouvrage où il revient sur l'histoire des guides et en livre quelques secrets. Au même moment doit être publié, mais dans un tout autre registre, Enquête sur le routard, aux Éditions du Panama, fruit des investigations d'un journaliste, Baudoin Eschapasse, qui a rencontré plus de deux cents personnes pour les besoins de son ouvrage plutôt critique sur cette institution de l'édition touristique publiée par Hachette. Coïncidence ? L'Express, qui devrait publier les bonnes feuilles du livre d'Eschapasse, ne semble guère croire à celle-ci. Les deux livres paraissent après un article très critique du magazine Lire à l'encontre du Routard, en décembre 2004, suivi d'un papier du Canard enchaîné en janvier 2005, qui dénonçait certaines pratiques. L'hebdomadaire satirique sortira d'ailleurs prochainement un supplément consacré aux dérives du tourisme.

Philippe Gloaguen, lui, s'explique : « J'avais deux commandes. Je connais mon éditeur depuis quinze ans et il y a un moment qu'il m'a demandé ce livre. Je l'avais en tête au moment de l'affaire Houellebecq, il y a quatre ans, lorsque dans son roman Plateforme, il a pris à parti Le Routard. » Le saint patron de tous les routards n'aurait donc pas, comme Pierre Lescure ou Jean-Pierre Pernault avant lui, pris la plume pour donner sa propre version de l'histoire ? « Je n'ai pas le sentiment d'être traqué. Chaque année, il y a un mauvais papier dans la presse contre plusieurs centaines de positifs ! Ce livre de Baudoin Eschapasse ne me gêne pas. Mais c'est Hachette qui est très protecteur. Dans mon bouquin, je vais m'expliquer sur le fond. Je réponds à toutes les questions. » L'attaque, c'est souvent prendre son adversaire de vitesse : en publiant son propre ouvrage, avec l'aide de Patrice Trapier, du Journal du dimanche, déjà co-auteur de son précédent ouvrage (Génération routard), Philippe Gloaguen espère déminer le terrain.

Baudoin Eschapasse, lui, se défend d'avoir écrit un livre à charge : « Je n'ai rien à leur reprocher. J'ai beaucoup de respect pour le Routard et sa belle réussite. Au départ, je voulais faire un livre sur les guides touristiques. C'est le seul qui ne m'a pas ouvert la porte. Alors, j'ai eu envie d'en savoir plus, c'est tout. Mais c'est la première fois de ma carrière qu'on fait ainsi pression sur moi. Un cadre de chez Hachette m'a même dit que " je violais la vie privée d'une entreprise ", pour justifier son refus de me répondre. C'est quand même fou ! » Dès qu'Hachette a appris qu'un journaliste travaillait à une enquête sur l'histoire de cette marque phare, avec 2,5 millions d'ouvrages vendus chaque année et 15 titres classés parmi les 50 meilleures ventes du secteur, une stratégie de défense par anticipation a été mise en place. L'aspect juridique a été bétonné avec un bataillon d'avocats. Le livre de Philippe Gloaguen a été accéléré et la promotion maison affûtée : bonnes feuilles dans Paris Match, émission sur Europe 1 et mise en place de quelque 30 000 exemplaires, bien en vue dans les Relais H. « Pour défendre la marque, tous les coups sont permis, note un bon connaisseur du dossier. Hachette a même menacé de faire saisir le livre si le mot " routard " figurait dans le titre. »


Page 1/2
Date-clés

1973. Parution du premier Guide du routard (qui couvre toute la planète).

1975. Passage dans le giron du groupe Hachette.

1980. La collection compte dix titres et passe le cap des 100 000 exemplaires vendus par an.

1990. Le Routard devient une marque déposée et dépasse le million de volumes vendus annuellement.

1997. Parution de Génération routard (Éditions JC Lattès), ouvrage cosigné par Philippe Gloaguen et Patrice Trapier.

2001. Mise en ligne du site routard.com (12 millions de pages vues et 2 millions de visites par mois en 2005).

2005. Publication de guides de conversation en format poche (allemand, anglais, espagnol et italien). Les ventes du Routard totalisent 2,5 millions d'exemplaires par an, soit un guide touristique sur trois en France.

Sur le même sujet :
Le Routard se met au surf
Nous avons ouvert notre premier site en 1996 mais, très vite, avec l'arrivée des sites marchands, nous nous sommes ringardisés,lance Philippe Gloaguen, fondateur et...
Plateforme stratégique
Philippe Gloaguen, le fondateur duGuide du routard, s'est ému des propos peu amènes tenus sur sa société dansPlateforme, le dernier roman de Michel Houellebecq...
Le Guide du Routard se lance sur le Net
Le guide du Routard, édité par Hachette Livre, et Lagardère Active Broadband créent une joint-venture baptisée Cyberterre pour le lancement du portail routard.com....
COMMENT LES GUIDES ONT ENDIGUÉ LA VAGUE
Avant de raconter comment Lonely Planet a réagi à la catastrophe qui a frappé l'Asie du Sud le 26 décembre dernier, Christophe Corbel, l'un des responsables de...
Le cinéphile est un touriste qui s'ignore
Discussion entre amis, à la veille des fêtes de fin d'année : où célébrer la Saint-Sylvestre ? Après avoir soupesé désirs et réalité - Bretagne, montagne,...

Vos commentaires

Réagissez à cet article
Merci de vous identifier afin de pouvoir publier un commentaire : Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

 
 
STRATÉGIES EN NUMÉRIQUE
 
 
STRATEGIES SUMMIT
 
Annuaires professionnels en ligne


NOUVEAU Les Guides avec une version digitale
 

 
 
STRATEGIES SERVICES