Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Christophe Girard

23/10/1998

Chef de groupe sur les produits saucisses et saucissons chez Herta (groupe Nestlé), Christophe Girard explique le lancement de Knacki Max et la volonté de la marque de faire de Knacki les saucisses préférées des jeunes.

Pourquoi avoir lancé Knacki Max? Christophe Girard . Pour cibler les jeunes, gros consommateurs de saucisses. Knacki Max répond à leur goût de la démesure, puisque c'est une saucisse plus grosse, plus longue, destinée entre autres aux hot-dogs. Le marché des saucisses préemballées est plutôt en stagnation. Il est attaqué par des produits plus ludiques comme les nugget's, les panés, les croque-monsieur... Il a fait le plein sur la cible des mères. Désormais, le potentiel de progression se trouve chez les jeunes. Quel objectif avez-vous assigné au film ? C.G. Nous voulions lancer Knacki Max, mais surtout utiliser ce lancement pour en faire la marque préférée des jeunes. Nous avons donc choisi de développer sur Knacki des valeurs autonomes et spécifiques s'ajoutant à l'image d'authenticité et de nature de Herta. Des valeurs plus proches de la jeunesse. Les saucisses souffrent d'une image populaire, dépassée, voire ringarde. Certains consommateurs de Knacki avouent acheter ce produit pour son prix et son aspect pratique, mais d'autres n'achètent Knacki que pour faire plaisir à leurs enfants. Il fallait donc s'attaquer à ce problème d'image qui handicape les ventes de saucisses. Pourquoi repositionner Knacki sur les jeunes? C.G. Ils sont une cible universelle. Leaders d'opinion, leurs valeurs suscitent l'adhésion. Nous comptons sur ce levier pour réconcilier le consommateur avec les saucisses. Quel a été l'impact de cette campagne sur vos ventes? C.G. Le film a bien soutenu les ventes. Dès son référencement, le produit a rencontré un bon accueil. Autre point positif: les ventes n'ont pas chuté avec son interruption. D'autres opérations ont-elles accompagné le lancement? C.G. Une tournée d'été, baptisée le «Knacki Max Tour», a animé 200hypermarchés sur toute la France. Objectif: faire découvrir et déguster le produit, mais aussi faire bénéficier le consommateur de promotions sur les Knacki en rayons. Entretien: O.D.

Envoyer par mail un article

Christophe Girard

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies