Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

COMMUNICATION DE CRISE

Microsoft : les ventes continuent

30/10/1998

L'image du leader mondial des logiciels n'est pas ébranlée par le procès antitrust que lui intente le gouvernement américain. Une affaire gérée en interne par ses équipes de communication.

«Le procès n'a pas changé notre organisation en matière de communication et encore moins nos plans médias. Nous achevons comme prévu la campagne Windows 98 avant de lancer d'autres opérations notamment sur SQL Server 7.0 et Encarta.»Olivier Ezraty, directeur du marketing et de la communication de Microsoft France, est serein. Manifestement, l'ouverture le 19octobre du procès intenté par le gouvernement américain contre Microsoft, pour déterminer si le leader mondial des logiciels a usé de sa position dominante pour imposer son navigateur sur Internet, n'a pour l'instant miné ni le rythme des ventes du groupe ni son image auprès du public. Lancée quelques semaines après le début de l'affaire, Windows 98, la nouvelle version du logiciel phare de Microsoft, a déjà dépassé les 10millions d'exemplaires vendus. Quant aux sondages, les derniers en date, publiés dans le magazine américainUS News,peuvent rassurer Bill Gates et ses troupes: 73% des Américains ont une impression favorable du patron de Microsoft et 49% d'entre eux pensent que la société respecte les règles de la concurrence. Ils sont cependant 33% à penser le contraire.

Business as usual

«Certes, l'image de Microsoft est égratignée par cette affaire,concède Olivier Ezrati.Nous avons eu cependant de nombreuses occasions de nous exprimer dans la presse, que ce soit dansLibération, Le Figaro ou Le Nouvel Observateur.Mais dans ce brouhaha médiatique, notre priorité est de nous concentrer sur les clients.»Bref, «business as usual». Chaque jour qui passe ne fait que confirmer la montée en puissance de Microsoft sur le marché des logiciels d'accès à Internet: la part de Netscape (à l'origine du procès) était de 41,5% au mois de juin dernier, contre 50,5% six mois plus tôt. Pendant la même période, celle de Microsoft a progressé de 22,8% à 27,5%. Autant dire que le groupe ne ménage pas ses efforts pour livrer dans les meilleures conditions possibles cette bataille dont Bill Gates lui-même a fait une question de survie. Épaulée par ses agences de relations publiques, à commencer par Waggener Edstrom de Seattle, l'équipe de communication de Microsoft aux États-Unis est en première ligne. Le 19octobre, elle distribuait des dossiers de presse dans la file d'attente à la première audience du procès. Au menu: un mémo en réponse aux accusations du gouvernement, la liste des témoins présentés par le groupe, l'autorisation par la cour d'appel de commercialiser Windows 98 avec Internet Explorer et un article s'opposant à ce procès signé de William Baxter, un ancien membre de la division antitrust du département de la justice, aujourd'hui consultant économique de Microsoft. Le groupe peut également compter sur le soutien inconditionnel de quelques associations comme le Committee for the moral defense of Microsoft ou l'Association for competitive technology. Mais la partie ne fait que commencer. Le procès ne devrait pas s'achever avant la mi-décembre.

Envoyer par mail un article

Microsoft : les ventes continuent

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.