Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

PUBLICITÉ

Nomad: opération séduction

13/11/1998

Les 100millions de francs du budget Nomad viennent gonfler l'escarcelle de Jean & Montmarin. Les trois films signés par l'agence sont irrésistibles.

Les publicitaires Hubert de Montmarin et Gérard Jean peuvent souffler. La campagne télévision que les patrons de Jean&Montmarin ont imaginée pour Nomad, le service de téléphonie mobile sans facture et sans abonnement de Bouygues Telecom, a eu le feu vert de Martin Bouygues. Les quatre mille distributeurs réunis en téléconférence le 4novembre dans plusieurs grandes villes de France ont même applaudi à tout rompre lors de la projection des films. Le premier spot met en scène deux sympathiques garçons assis à la terrasse d'un café, sur une plage. Tandis que l'un ne cesse de recevoir des coups de fil, en répondant systématiquement «Yes, Leonardo's speaking», l'autre le regarde d'un air effaré, ne comprenant pas la raison de tous ces coups de fil féminins. C'est alors que dans le ciel se dessine un avion avec à la traîne, façon pub des plages, le numéro du portable de Leonardo. Irrésistible. La deuxième scène présente un grand dadet aux bras de sa mamie très encombrante. Ils marchent dans la rue, elle veut lui offrir un téléphone pour pouvoir l'appeler à toute heure du jour et de la nuit. Il est sceptique. Plus tard, alors qu'il embrasse goulûment sa copine, le téléphone ne cesse de sonner, tant et si bien qu'il jette le mobile sur le bitume. C'est solide ces choses-là, et la voix de la mamie retentit même après le choc... Le troisième, dans la même veine, raconte une histoire d'amour.

Un coût de 3,5milllions

Gérard Jean et ses créatifs s'en sont donné à coeur joie. Humour, insolence, impertinence, tendresse, complicité : tous les ingrédients que le directeur de création manie si bien sont ici parfaitement rendus par Bertrand Blier qui s'y connaît en matière d'adolescence et en direction d'acteurs. Le coût de production est de 3,5millions de francs. Bouygues Telecom investit sur cette vague 40MF, dont une part en affichage. Face aux concurrents Mobicarte (Itineris) et Entrée libre (SFR), Nomad marque des points dans la conquête de la clientèle de ce type de produits, les 15-25ans. Si le nombre d'adeptes du portable (9millions, dont 4,5millions pour Itineris, 3,5millions pour SFR et un million pour Bouygues Telecom) est connu, celui des utilisateurs de mobiles sans forfait est encore ignoré... Mais on sait que la frange des 15-18ans est en forte croissance. De quoi donner des regrets à OgilvyOne, l'ancienne titulaire du budget Nomad, et à Young&Rubicam, à qui Jean&Montmarin a été préférée.

Envoyer par mail un article

Nomad: opération séduction

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.