Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Bertrand Bélinguier

30/01/1998

Le président du PMU, Bertrand Bélinguier, a voulu donner un coup de fouet à la communication du Pari mutuel urbain en misant sur la plus belle conquête de l'homme, le cheval. Le galop d'essai semble réussi.

Quels étaient les objectifs de cette campagne? Bertrand Bélinguier. Il fallait absolument changer notre image. Le PMU n'est pas une arrière-boutique enfumée, si je puis m'exprimer ainsi, mais un sport noble, une compétition qui fait appel à la plus belle conquête de l'homme. Or, nos précédentes communications ne montraient que peu, voire pas de chevaux, et ne faisaient absolument pas appel à l'émotion. Nous nous sommes recentrés sur notre activité, le cheval, qui est désormais au centre de nos publicités. De plus, nous accentuons l'aspect émotionnel qu'un joueur ne retrouve ni au casino ni dans les jeux de grattage ou de tirage, mais qui nous est spécifique. Qui comptez-vous toucher par vos actions publicitaires? B.B. Notre clientèle compte déjà 36% de femmes. Cela peut sembler étonnant, mais il suffit de se rendre dans un point PMU le dimanche matin pour se rendre compte que tout le monde est attiré par les courses de chevaux. D'ailleurs, le lancement de la chaîne de télévision thématique France Courses montre un regain d'intérêt pour cette discipline et augure d'un renouveau des actions publicitaires. Cela étant, il nous faudra sans doute deux ou trois ans pour toucher 50% de la population féminine. Et vos actions hors-médias? B.B. Lors du Prix d'Amérique, qui est l'une des manifestations majeures de l'année, nous avons fait un test ayant pour objet d'inciter une nouvelle clientèle à tester le PMU: sur nos sept mille huit cents points de vente, nous en avons ouvert six mille deux cents le samedi après-midi à 17heures au lieu du dimanche matin afin d'éviter une trop grande affluence. L'ouverture a été annoncée par une campagne dans les quotidiens régionaux et à la radio. Par ailleurs, nous reconduirons notre sponsoring du Tour de France, étant donné la complémentarité de nos clientèles. Entretien: C.G.-D.

Envoyer par mail un article

Bertrand Bélinguier

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.