Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

PUBLICITÉ

Tous les chemins mènent à Rome

27/11/1998

À peine sur les écrans, le dernier spot d'Evian, qui a coûté la bagatelle de 7MF, fait déjà parler de lui. Ce ballet aquatique a en effet son équivalent, en plus modeste, en Italie. Depuis 1994, l'eau San Gemini diffuse un spot avec, lui aussi, une troupe de bébés-nageurs qui, eux, dansent sur un air de rock. Visiblement, le concurrent italien ne dispose pas du même budget que la marque du groupe Danone. Les effets spéciaux sont fait maison et la chorégraphie y est beaucoup plus maladroite. On est loin de la superbe comédie aquatico-musicale à la Esther Williams mise en scène par le réalisateur Jean-Pierre Roux. Il aura fallu un an aux équipes d'Euro RSCG BETC pour accoucher de ce film. Ce petit bonheur de spot devrait placer d'emblée Evian en tête des scores d'agrément Ipsos. Pourtant, il a bien failli ne pas se faire.«Après avoir lu le story-board, plusieurs maisons de production nous ont expliqué que c'était infaisable,raconte Mercedes Erra, la coprésidente de l'agence qui gère un budget auparavant entre les mains de son associé Éric Tong Cuong.Mais, à la PAC, Alain Bernard a pris le board et l'a vendu à Jean-Pierre Roux, qui ne recule devant rien et a proposé de prendre de vrais bébés pour faire le spot.»

Envoyer par mail un article

Tous les chemins mènent à Rome

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies