Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

SPONSORING

Thierry Dubois, un skipper vraiment solitaire

04/12/1998

Thierry Dubois fait partie d'une espèce rare, celle des skippers qui, bien que professionnels, ne sont pas prêts à vendre leur âme au premier venu pour assouvir leur passion de la voile. Il a aussi pour ambition de courir pour les droits de l'homme - son précédent bateau s'appelait d'ailleursPour Amnesty.Revers de la médaille: ce Breton d'adoption, que le grand public avait découvert lors du dernier Vendée Globe après son sauvetage par la marine australienne, a du mal à boucler son budget. La contribution totale de ses sponsors (Macif, Eden Park, Marinepool ou les salaisons Ledun), qui se monte à 1,7million de francs, ne lui permet pas de mener à bien son projet, évalué à 2,5MF par an.

Une opération marginale

Ce projet est un peu déroutant pour les sponsors.«Je ne vends pas de victoires, pas non plus d'espace publicitaire,explique le skipper.Je propose une opération de communication, en marge de ce qui se fait aujourd'hui, centrée sur un bateau et dans un cadre humanitaire.»En d'autres termes, les sponsors doivent s'effacer derrière le nom du bateau, un monocoque de 60pieds qui sera baptiséSolidaireslors de sa mise à l'eau l'an prochain. Par manque de moyens, Thierry Dubois n'a pu le commander à un chantier naval. Il s'est donc retroussé les manches pour construire son bateau avec une petite équipe de fidèles de la Trinité-sur-Mer. Son objectif: être au départ du prochain Vendée Globe en l'an 2000. Les partenaires de Thierry Dubois trouveront quand même matière à amortir leur investissement. Son projet semble suffisamment fédérateur pour être exploité, par exemple, en communication interne. Vis-à-vis de l'extérieur, le sponsor peut, outre les classiques relations publiques avec les VIP, se targuer de jouer le rôle d'entreprise citoyenne.«Une superbe victoire mal exploitée ne vaut rien, alors qu'une bonne place bien gérée et correspondant à la philosophie de l'entreprise est valorisante»,conclut Thierry Dubois.

Envoyer par mail un article

Thierry Dubois, un skipper vraiment solitaire

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.