Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

L'Eau de Dolce Vita sort du lot

04/12/1998

Difficile de départager les campagnes publicitaires pour parfums du premier semestre sélectionnées par Ipsos Insight Marketing. Les cinq campagnes presse ou affichage retenues sont toutes parues entre mars et août derniers, l'une des deux principales périodes de ventes pour le marché du parfum, avec la fin de l'année. Volontairement, dans cette sélection n'apparaissent pas les parfums qui, actuellement, renouvellent leur création. Les taux d'agrément sont tous à peu près équivalents. En tout cas, ils sont excellents puisqu'ils avoisinent les 80%. Mais de telles performances sont propres au secteur des parfums puisque le standard en presse est de 70%. D'une façon générale, le segment du luxe est celui qui fonctionne le mieux en score d'agrément. Plus que l'impact, il est déterminant pour donner envie à la consommatrice d'essayer le produit. Les publicités pour parfums s'y emploient donc en faisant rêver. Le coup de coeur doit être immédiat. Dans la sélection d'Ipsos, une campagne, cependant, se démarque: celle du lancement de l'Eau de Dolce Vita de Christian Dior, conçue et réalisée par le photographe Dominique Issermann. Elle affiche un score d'agrément de 81%. Cette annonce presse en noir et blanc, l'une des grandes tendances du moment, met en scène une femme au sourire radieux: il s'agit du mannequin Heather Noah qui apparaît épanouie, naturelle et détendue. La campagne pour le parfum Dolce Vita a été moins appréciée. Peut-être parce que, plus sensuelle, plus lascive, Heather Noah a l'air presque dangereuse tant son pouvoir de séduction est fort. La campagne de Saatchi&Saatchi sur L'Air du temps de Nina Ricci fait également un très bon score. L'apparition d'un ange dans le métro semble avoir retenu l'attention. Son visage eurasien et innocent est censé personnifier l'universalité. Il délivre presque un message d'espoir. La signature «Peace on earth: paix sur le monde» le fait penser. De son côté, Yves Saint Laurent lance une gamme de maquillage, In love again, en série limitée, pour le printemps et pour fêter ses quarante ans dans la profession. La campagne, réalisée par le directeur artistique Éric Traoré, est plutôt bien accueillie. Le parfum Jungle de Kenzo pour hommes, lui, renoue avec l'homme sauvage et la nature. Un homme non agressif, plutôt serein, qui contemple la savane, avec le flacon zébré posé sur la tête. Une idée de Young&Rubicam.

Envoyer par mail un article

L'Eau de Dolce Vita sort du lot

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies