Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

INSTITUTIONNEL

JO: Paris déclare sa flamme

18/12/1998

Paris s'engage dans une action de communication planétaire pour promouvoir sa candidature aux jeux Olympiques de 2008.

Gros dossiers, petits cadeaux et lobbying. C'est une grande partie du travail qui attend les futurs membres du comité de candidature pour l'organisation des jeux Olympiques de 2008 à Paris, dont les structures vont se mettre en place autour de Jean Tibéri, maire de la capitale, et de Philippe Bourguignon, Pdg du Club Méditerranée. Homme d'affaires et passionné de sport, il devra séduire et convaincre les cent quinze membres du Comité international olympique (CIO). Il y compte deux «alliés», Guy Drut et Jean-Claude Killy. Cette mission, à l'image des grands contrats industriels, se joue dans la discrétion feutrée des salons des palaces. Politiquement, l'affaire s'annonce serrée. La loi de l'alternance de principe voudrait qu'après Athènes en 2004 les jeux Olympiques quittent l'Europe quatre ans plus tard. Pour éviter cela, la première tâche du collectif parisien sera de remplir les caisses.

Deux ans et demi pour s'imposer

Pour promouvoir sa candidature, Lille, écarté l'an passé pour les JO d'été de 2004, avait bénéficié de 80MF, répartis à égalité entre la ville, la région, l'État et les différents partenaires privés. Philippe Bourguignon devra faire mieux. L'argent est indispensable pour maintenir une campagne de promotion planétaire et constante. Agences de communication, de relations publiques et de lobbying seront chargées de bien faire passer le message. Aucun plafond budgétaire n'est imposé par le CIO pour les villes candidates et les dérives sont possibles. L'instance sportive internationale a seulement placé quelques bornes censées éviter l'inflation. Les cadeaux offerts aux membres du CIO sont plafonnés à 150dollars. Cela n'empêche pas de choyer ces précieuses personnes, surtout lorsqu'elles visitent le pays concerné. Francis Ampe, à l'époque délégué général de l'association Lille 2004, regrette ainsi d'avoir retenu un hôtel de centre-ville plutôt qu'un cadre plus majestueux, mais moins pratique, lors de la venue d'une délégation. Dans un contexte délicat - les affaires de corruption secouent actuellement l'olympisme - l'équipe parisienne a deux ans et demi pour s'imposer. La décision finale sera entérinée en juin 2001 à Moscou.

Envoyer par mail un article

JO: Paris déclare sa flamme

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.