Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

PUBLICITÉ

Cegetel dérange avec Aloha

22/01/1999

Le Nouvel Eldorado lance dans un style percutant l'enseigne de téléphonie Aloha, derrière laquelle se trouve Cegetel.

Des crocs acérés se hérissent à la place des touches d'un portable. L'accroche? Aloha, «le magasin qui vous évite tous les pièges du mobile». Plus loin, un téléphone 100% kitch en peluche rose vante «le magasin qui propose des mobiles pour tous les goûts. Ou presque». Point d'argument promotionnel ni de discours alambiqué. Le Nouvel Eldorado, agence choisie pour lancer les boutiques Aloha, impose dans un style percutant le positionnement de l'enseigne: simplifier l'accès du grand public à la téléphonie mobile et filaire ainsi qu'à Internet. La petite dizaine de magasins qui s'est implantée fin 1998 dans des centres commerciaux a pu exploiter les six affiches et le kit de communication événementielle conçus à l'agence par un nouveau team créatif: Thierry Chavant, ex-Louis XIV, et Gilles de Kerdrel, issu d'Ogilvy. Aloha, lancée par la société Cosertel qui compte Cegetel comme actionnaire, prévoit de totaliser une centaine de points de vente d'ici à fin 1999. À sa tête, Jean-Pierre Geneton, un ancien dirigeant de la Serap, est optimiste:«Dans un marché très dynamique, mais dans lequel règne la plus grande confusion, Aloha se démarque de la concurrence en clarifiant l'offre, en développant le conseil et le service.»L'enseigne, à vocation multimarque, est pourtant attendue au tournant: ni Bouygues Telecom ni France Télécom, les grands rivaux de Cegetel, ne souhaitent y référencer leurs produits.

L'heure des spéculations

L'opérateur public - que l'on dit irrité par la proximité entre les noms Aloha et Ola, l'une de ses offres de mobile- dispose d'un puissant réseau de sept cents boutiques. De son côté, Bouygues Telecom compte déjà 35points de vente. Et Phone House, le principal circuit indépendant avec 54magasins, va riposter en diversifiant son offre concentrée à 90% sur les mobiles. Au coeur de cette bataille de la distribution, les spéculations vont bon train: Cegetel, qui possède aussi le réseau Point Télécom et les magasins Espace SFR, sera-t-il tenté d'harmoniser son parc de boutiques pour ne soutenir qu'une seule enseigne?

Envoyer par mail un article

Cegetel dérange avec Aloha

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.