Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Le sponsoring modernise notre image

22/01/1999

La modernisation du groupe Damart touche tous les secteurs. Le point sur le hors-médias avec Robert Salvanet, directeur général et membre du directoire de Damart SA

Qu'en est-il de la rénovation de vos magasins? Robert Salvanet. Nous avons inauguré à Lyon, en décembre, un concept de boutique qui va peu à peu gagner nos cinquante-huit magasins français. Nous comptons en ouvrir environ cinq par an dans les trois ans à venir. En interne, nous nous définissons comme des distributeurs utilisant du marketing direct. Tous nos clients, y compris ceux qui achètent en magasins, reçoivent un catalogue. C'est un outil complémentaire. Aujourd'hui, un foyer sur deux commande en VPC, alors que tous les foyers achètent en boutiques. Nous développons donc nos enseignes. Nous réalisons 60% de notre chiffre d'affaires en magasins et 40% en VPC. Quelle est votre politique en matière de sponsoring? R.S. Nous avons signé un accord de partenariat avec la Fédération de ski en 1997. C'est une façon de renouer avec nos racines puisque la marque était sponsor de la Fédération dans les années60. Pour éviter de nous concentrer sur la période hivernale et sortir d'une forte saisonnalité, nous avons, à l'automne dernier, été sur la Route du rhum sponsor d'Yves Parlier, remplacé pour cause d'accident par Thomas Coville. Ce sponsoring contribue à moderniser l'image des vêtements Damart, utilisés et appréciés par les sportifs professionnels. Nous marquons ainsi notre développement sur les vêtements liés à l'aventure et au plein air. Comment cherchez-vous à fidéliser votre clientèle? R.S. Nous avons mis en place, il y a deux ans, une carte de fidélité donnant droit à des offres promotionnelles ou à des cadeaux. L'âge moyen de notre clientèle étant de soixante-trois ans, nous devons également recruter des personnes de cinquante ans afin que le nombre de nos consommateurs reste stable. Sur cette cible, l'âge est moins indicatif que le style de vie. Nous essayons de travailler sur des éléments comportementaux pour segmenter notre fichier, comme le type de produits commandés. Entretien: D.M.

Envoyer par mail un article

Le sponsoring modernise notre image

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.