Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

PUBLICITÉ

Visual, trois doigts coupe-faim

19/02/1999

Visual ne recule décidément devant rien: sa dernière campagne d'affichage, signée Enjoy Scher Lafarge, fait dans le gore.

Au premier regard, on ne peut réprimer un haut-le-coeur: trois doigts fraîchement coupés, étalés là, à même le sol. On prend son courage à deux mains pour jeter un nouveau coup d'oeil à la chose. Pas de doute, il ne s'agit pas d'un rough refusé par le client, mais bien de la dernière affiche des 360opticiens Visual. Dans le réseau, elle a même été largement plébiscitée. Avec sa petite soeur plus soft, qui montre une quille dans un seau à champagne, cette annonce servira à avertir le public de chaque nouvelle ouverture de magasin de l'enseigne. À commencer par les deux points de vente que Visual inaugure en mars prochain à Perpignan. Au total, Visual a prévu d'ouvrir dans les cinq ans à venir quarante nouvelles boutiques.

180MF d'investissement

De la sorte, l'enseigne sera présente dans toutes les grandes métropoles, y compris à Paris dès cette année. Ce programme, d'un montant de 180millions de francs, va permettre à la coopérative dijonnaise de se débarrasser de son image trop provinciale. Et, accessoirement, de continuer à croître à un rythme soutenu. Le chiffre d'affaires de Visual, qui s'est élevé à 860millions de francs l'an dernier, doit encore grossir de 12% en 1999. Histoire de devancer toute critique, Lionel Cevaer, directeur du marketing de l'enseigne, précise que«cette nouvelle campagne n'est que le reflet de la bataille commerciale qui se déroule aujourd'hui dans le secteur».Le marché de l'optique, qui a progressé de 3,5% en valeur selon l'Insee l'an dernier, aiguise les appétits. Visual, qui ne dispose que d'un budget de communication annuel de 30MF, est coincé entre la grande distribution - les Carrefour ou Auchan - et les concurrents classiques - Krys, Afflelou ou Grand Optical -, sans compter les nouveaux-venus tel que Tati. Pour l'instant,«Visual augmente ses parts de marché, puisque nous avons progressé de 7,5%, à périmètre constant, sur 1998»,se félicite Lionel Cevaer. Cette campagne outrée, que seul le talent d'Enjoy Scher Lafarge rend supportable, est sans doute le prix à payer pour continuer à exister.

Envoyer par mail un article

Visual, trois doigts coupe-faim

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.