Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Dimitri Katsachnias

06/02/1998

Pour Dimitri Katsachnias, directeur général international des parfums Cacharel, la nouvelle communication d'Anaïs Anaïs n'est que la première étape d'un plan de relancement de toute la marque Cacharel.

Pourquoi changer les codes publicitaires de Cacharel? Dimitri Katsachnias. Depuis son lancement en 1978, Cacharel véhicule des valeurs centrées sur l'être et les émotions intérieures dans un univers cosmétique où compte d'abord l'apparence. Cet intimisme et ce manque de repères réalistes risquaient de nous faire perdre le contact avec les consommatrices. Nous avons donc décidé en juillet dernier de venir à une communication ouverte sur le monde, avec des codes plus contemporains auxquels nous avons travaillé avec Tho Van Tran. En 1998, nous voulons réveiller l'intérêt du public pour cette marque qu'ils connaissent si bien qu'ils n'en attendaient pas vraiment de surprises, aussi bien pour les féminins que les masculins. Pourquoi avez-vous commencé par Anaïs Anaïs? D.K. Anaïs Anaïs véhicule toutes les valeurs de Cacharel, et c'est notre fragrance la plus vendue. C'est un parfum classique - qui n'est pas synonyme d'ancien, mais d'indémodable - et un parfum d'initiation aux premières émotions. Beaucoup de jeunes filles reçoivent Anaïs Anaïs comme premier parfum, mais il y a aussi des femmes qui y restent fidèles pour se sentir jeunes. Plusieurs de nos consommatrices renouent avec Anaïs Anaïs après une longue absence pour se souvenir. Avez-vous déjà des résultats à la suite de cette campagne? D.K. La campagne de télévision et de presse a été vue en Europe et en Amérique latine. En France, nous avons multiplié par douze les ventes d'une semaine de décembre par rapport à une semaine de novembre. Le public a donc bien compris le message: nous n'avons pas changé les valeurs de la marque, nous les avons extériorisées. Entretien: C.G.-D.

Envoyer par mail un article

Dimitri Katsachnias

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.