Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Véronique Chapron

26/02/1999

Chef de groupe sur la marque Vahiné au sein de la société Ducros, Véronique Chapron revient sur l'objectif de la campagne de la marque, l'abandon du cuisinier antillais et le lancement des préparations pour desserts.

Quel était l'objectif de cette campagne? Véronique Chapron. Le but était de parvenir à ancrer Vahiné dans le quotidien, d'en faire une marque qui agrémente les desserts de manière ludique au quotidien et pas uniquement les jours de fête. C'est pour cette raison que les desserts montrés dans les deux films pour les produits décors sont à la fois simples et basiques. L'objectif de cette campagne était également d'imposer une signature qui permettrait à la marque de sortir du carcan beaucoup trop restrictif de la levure. «Tous les jours de la gaieté, tous les jours c'est Vahiné» est parfaite. Elle illustre tout à fait la nouvelle orientation de la marque, axée sur la quotidienneté et la gaieté. Pourquoi avoir supprimé le cuisinier antillais? V.C. Tout le monde sait que Vahiné vend des produits d'aide à la pâtisserie. Ceux-ci étant extrêmement simples à utiliser, il n'y a absolument pas besoin d'un personnage qui fasse une démonstration. De plus, nous ne voulions pas prendre le risque de les cannibaliser avec ce personnage truculent. D'autant que les valeurs de la marque sont intrinsèques aux différents produits. Ces derniers évoquent à eux seuls la gaieté et le ludisme. Pourquoi vous lancez-vous sur le segment des préparations? V.C. Nous nous adaptons à l'évolution des modes de vie des consommatrices et à leurs attentes. Les femmes n'ont plus le temps de faire de la pâtisserie. Les produits intitulés «préparation pour» sont simples à utiliser. Il y a trois ou quatre éléments à rajouter à la préparation et ils donnent tout de même à son utilisatrice la satisfaction d'avoir fait le dessert elle-même. Ce qui est important. Cela déculpabilise la mère qui n'a pas toujours le temps de se consacrer autant qu'elle le voudrait à sa famille. Il faut savoir que c'est le segment qui progresse le plus vite dans l'alimentaire. Notre gamme compte désormais huit produits et Rocher noix de coco est l'un de nos derniers-nés. Entretien: O.D.

Envoyer par mail un article

Véronique Chapron

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.